DE LA PRISON POUR « MAUVAIS GENRE » AU THÉÂTRE AVEC « LONGUE HISTOIRE COURTE » POUR PUMPKIN ET VIN’S DA CUERO.

 

Le point commun entre les titres « Mauvais Genre » et « Longue Histoire Courte » ne réside pas seulement dans le fait qu’ils figurent tous les deux dans le dernier album « Astronaute » de Pumpkin & Vin’s Da Cuero disponible depuis novembre dernier. Le premier était notamment paru en premier lieu sur l’EP « Persona Non Gratis », dernier volet du triptyque du duo avant l’album.

Non, on remarquera surtout que les clips des deux morceaux sont allés investir des lieux de Nantes où les artistes vivent depuis quelques années maintenant. Des lieux qui s’opposent en substance mais qui représentent finalement un panorama de cette ville dont l’histoire autant culturelle qu’humaine est lourde de sens.

Pour « Mauvais Genre », ce fût la prison abandonnée. Pour « Longue Histoire Courte », ce sont les entrailles du magnifique théâtre de Nantes que Pumpkin et Vin’s Da Cuero ont eu la chance d’explorer en compagnie du rappeur Miscellaneous (Chill Bump). Pour l’occasion, robe en tulle et cravate mais avec Air Force 1, Air Max et casqettA tout de même. Coté réalisation de la vidéo, Sébastien Marqué, déjà réalisateur à la prison, s’est éclaté sur des plans magnifiques.

 

L’album « Astronaute » est toujours disponible partout et sur le site de Mentalow Music.

 

« LONGUE HISTOIRE COURTE » : PUMPKIN, VIN’S DA CUERO ET MISCELLANEOUS DANS UN SUPERBE CADRE

 

 

« LONGUE HISTOIRE COURTE » : PUMPKIN, VIN’S DA CUERO ET MISCELLANEOUS DANS UN SUPERBE CADRE

« LONGUE HISTOIRE COURTE » : PUMPKIN, VIN’S DA CUERO ET MISCELLANEOUS DANS UN SUPERBE CADRE « LONGUE HISTOIRE COURTE » : PUMPKIN, VIN’S DA CUERO ET MISCELLANEOUS DANS UN SUPERBE CADRE « LONGUE HISTOIRE COURTE » : PUMPKIN, VIN’S DA CUERO ET MISCELLANEOUS DANS UN SUPERBE CADRE « LONGUE HISTOIRE COURTE » : PUMPKIN, VIN’S DA CUERO ET MISCELLANEOUS DANS UN SUPERBE CADRE

« LONGUE HISTOIRE COURTE » : PUMPKIN, VIN’S DA CUERO ET MISCELLANEOUS DANS UN SUPERBE CADRE

 

 

Share This