FREDDIE GIBBS ET MADLIB ONT L’HABITUDE DE NOUS FAIRE POIROTER MAIS ON DOIT DIRE QU’ON EST RAVIS DE DÉCOUVRIR UN NOUVEL EXTRAIT À DEUX SEMAINES D’INTERVALLE.

 

Avec « Flat Tummy Tea » il y a un peu plus de deux semaines, le duo avait officiellement activé la venue de « Bandana », leur deuxième album tant attendu depuis « Pinata » car teasé et promis très tôt. Avec ce premier extrait à l’époque, on était rassuré sur la venue du nouveau volume pour cette année mais on n’avait pas forcément l’assurance de le voir venir rapidement.

En publiant le morceau éponyme, on n’est pas plus avancés mais on doit reconnaitre que le rythme s’accélère. D’autant plus que « Bandana » a mis le niveau un peu plus haut. Plus sombre que son prédécesseur, l’ensemble est homogène entre les textes de Gibbs (dans lesquels il évoque son appartenance au gang de Chicago des Vice Lord) et la prod de Otis, renforçant de plus en plus cette fusion entre les deux artistes qu’on oublie d’appeler Madgibbs.

Le morceau se termine aussi avec l’intervention de Assassin aka Agent Sasco, qui avec sa voix rocailleuse assure un traité dancehall. Après ses collaborations avec Kanye West et Kendrick Lamar, le DJ et chanteur reggae épingle sur son tableau de chasse l’un des duos les plus efficaces du rap américain.

 

Le single « Bandana » se trouve sur l’ensemble des plateformes légales.