2018 A ÉTÉ FAST POUR DJ MUGGS AVEC 3 PROJETS DONT CELUI AVEC CYPRESS HILL. TENEZ-VOUS BIEN, LE VOILÀ QU’IL REPART AU COMBAT EN PRODUISANT POUR UN TOUT JEUNE RAPPEUR.

 

C’est à l’issue de la réalisation de l’album « Kaos » avec Roc Marciano (octobre 2018) que l’envie a titillé DJ Muggs de fournir de nouveaux beats. Sa nouvelle idée était de recruter au micro un rappeur « inconnu » et il avait fini par jeter son dévolue sur Eto, fortement recommandé par Mayhem Lauren. Après un freestyle du gamin sur un instru de « Dia Del Asesinato » avait fini par convaincre le padre.

Eto nous vient de Rochester dans l’état de New-York. La ville a pour sinistre statut de figurer parmi les 10 villes les plus pauvres des États-Unis. Le tiers de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Un endroit qui n’a pas de mal à inspirer les rappeurs locaux comme lui. Et c’est tout naturellement que les deux artistes ont décidé d’appeler l’album à venir « Hell’s Roof » pour décrire le sombre lieu d’où l’on vient.

En tant que producteur, DJ Muggs aime fréquemment produire des sons obscures. Ce fût le cas notamment sur « DJ Muggs Is Dead » sur l’album « Elephants On Acid » de son groupe Cypress Hill. Son dernier opus solo ne transpirait pas non plus la joie de vivre. Du coup, il pourra librement explorer cet univers sombre aux cotés de son jeune et devenu protégé.

« Holy Wine » est donc le premier extrait d’un album qui verra le jour le 1er mars. Un album dont on sait déjà qu’il contiendra 12 pistes et les participations des inévitables Roc Marciano, Mayhem Lauren auxquels s’ajoutent Flee Lord, Big Twins et Willie The Kid.

Les récentes éditions limitées de vinyles sont déjà parties comme des petits pains. Pour le reste, wait and see comme ils le disent là-bas.