On avait bien kiffé son intervention l’année dernière sur le « Water Baby » de Tom Misch (qui utilisait le même sample que « La Fièvre » de NTM). Loyle Carner avait signifié son retour en solo en octobre dernier avec le titre « Ottolenghi », un hommage au cuisinier Yotham Ottokenghi. Le rappeur à l’intonation typiquement britannique nous revient avec un autre morceau clippé : « You Don’t Know ».

Et on doit dire que c’est encore un morceau qui nous plait bien. Cette fois-ci aidé par une vieille connaissance en la personne de Rebel Kleff et par Kiko Bun qui donne un léger accent reggae au refrain, Loyle Carner nous projette la fragilité de la foi en l’amour chez la jeune génération. Un amour, fraternel, charnel ou familiale qui se casse pour n’importe quelle raison.

Le réalisateur Louis Bhose, qui a gagné un award chez NME en 2018 pour un clip pour The Big Moon, a choisi lui de parler de l’amour d’un fils pour sa mère qui se trouve perturbé quand cette dernière, célibataire, se met à rencontrer des hommes pour reconstruire sa vie amoureuse. Dans le clip, on voit Loyle Carner incarné un barman, un serveur, un vigile ou encore un chauffeur de taxi, pour la surveiller. A noter que le rôle de la mère est joué par la propre génitrice du rappeur. On y voit aussi le poète Benjamin Zephaniah qui joue le rôle du dernier prétendant. Peut-être un vœux révélateur du type d’homme que Carner souhaiterait pour sa mommy.

 

« You Don’t Know » est en écoute ou en vente sur les plateformes habituelles.

 

LOYLE CARNER SURVEILLE SA PROPRE MÉRE DANS LE CLIP DE « YOU DON’T KNOW »

 

 

Share This