Pharoahe Monch a fait beaucoup de featurings ces dernières années comme sur un remix de Wu Tang Clan l’été dernier. Pas forcément d’actu franche pour lui si ce n’est ce titre « Yayo » qu’il nous délivre accompagné ses vœux pour la nouvelle année.

L’heure est au vœux c’est vrai mais c’est pourtant les puissants méfaits de la drogue à travers le monde avec encore un texte bien fourni de la part du rappeur originaire du Queens. La tonalité musicale, assurée par Lee Stone à la prod et par DJ Boogie Blind aux scratchs, n’est d’ailleurs pas recommandée pour le décompte d’un jour de l’an. La vidéo qui illustre le morceau, qui n’est pas un clip en réalité, est un montage de plusieurs scènes de films où il est question de drogue : L’overdose de Uma Thurman dans « Pulp Fiction », des passages de la série « Narcos », un extrait du « Loup de Wall Street » etc. Tout ce qui peut montrer la fascination, l’horreur et le profit de la poudre blanche.

 

« Yayo » sera disponible à partir du lundi 7 janvier.

 

PHAROAHE MONCH PRÉSENTE SES VŒUX AVEC « YAYO »

 

 

Share This