Et dire qu’il y a à peine deux ans, Sinik avait arrêté le rap s’orientant définitivement dans le tatoo business. Après son retour avec l’EP « Drone » l’année suivante et le track « Le Réveil » à la rentrée, son sentiment d’essoufflement semble être définitivement derrière lui. Car le rappeur parisien d’origine nous délivrera son 7ème album « Invincible » le 25 janvier 2019 et c’est une nouvelle qui nous ravie au plus haut point.

Si son retrait du game il y a deux ans avait l’arrière gout amer par rapport à une industrie du disque moribonde et à une nouvelle scène du rap français forte mais qui a perdu du sens et du style dans ses grandes lignes. Mais tous les jeunes rappeurs du moment ne sont pas jeter. Remy, qui accuse 17 ans de différence avec son ainé, est l’un de ceux-là. La précocité et la détermination du rappeur d’Aubervilliers ne semblent pas avoir eu du mal à convaincre Sinik de l’embarquer dans l’aventure à travers le morceaux « Enfants Terribles » dans lequel le duo ne rechigne pas à l’exercice de l’introspection. Presque 20 ans de différence mais à peu près les mêmes parcours, les mêmes douleurs ou les mêmes espoirs. Le temps nous dira s’il y a le même talent.

En attendant, la collaboration est intéressante et montre que Sinik se veut plus que jamais actuel.

 

Le single « Enfants Terribles » est à votre disposition sur les plateformes habituelles.

 

SINIK ET REMY : « ENFANTS TERRIBLES » DE DEUX GÉNÉRATIONS

 

 

Share This