Petit rappel : suite à la tentative de revente de l’album « Once Upon A Time In Shaolin » par Martin Shkreli, Matthew « M-Eighty » Markoff, proche collaborateur du Wu Tang Clan, s’était vu refuser sa proposition de rachat d’un montant d’un peu plus de 1 million de dollars. L’album unique du groupe de Staten Island ne valant plus rien, Markoff s’est mis dans l’idée de produire son propre opus pour combler l’attente des fans. Et c’est Ghostface Killah qui a été appelé à la rescousse pour porter le projet intitulé « The Lost Tapes » et qui sortira le 5 octobre. Il sera épaulé par l’excellent mais discret Big Ghost à la prod.

Avec le premier extrait « Saigon Velour » (avec Snoop Dogg), il était question de retrouver parmi les guests de l’album quelques icônes comme E-40, Big Daddy Kane, Raekwon, Masta Killa, Cappadonna Killah, Sheek Louch et Planet Asia pour ne citer que les plus connus. Avec « Buckingham Palace », GFK a choisi de mettre en avant des rappeurs qu’il considère être dignes à sa succession au palais. Le membre du Wu ne compte pas lâcher son trône tout de suite mais adoube quand même Kxng Crooked, Benny The Butcher et .38 Spesh.

 

L’album « The Lost Tapes » est disponible en précommande sur le site de Ghostface Killah.

 

« BUCKINGHAM PALACE » : GHOSTFACE KILLAH ET SA COUR

 

 

Share This