Ces derniers mois ont été dédiés tout naturellement à son album en date « Stillness In Wonderland » datant de décembre 2016. Little Simz a en effet sillonné les routes pour défendre ce bel opus.

« Offence » est un tout nouveau contenu que la rappeuse anglaise nous propose aujourd’hui. Et elle n’y va pas avec le dos de la cuillère, en mode offensif. Elle commence par « C’est encore moi … le plus grand phénomène et je suis Picasso avec un stylo… » pour poursuivre plus loin par « Je suis Jay Z … Shakespeare des mauvais jours » ou encore « Je le dis avec mon torse et je me fous de qui j’offense ».

Démonstration de confiance qui contraste avec la photo des enfants que Little Simz a prise elle même. A noter que ces gamins sont en treillis militaire. « Offence » ouvre la voie au futur projet de l’artiste dont on ne sait rien pour le moment. Elle a aussi précisé que c’était la première fois qu’elle réalisait un morceau avec autant d’éléments organiques. Et concernant le ton, elle souhaitait que ce soit déconcertant et décousu comme est le monde d’aujourd’hui.

 

Le single « Offence » est disponible sur les plateformes habituelles.

 

« OFFENCE » DE LITTLE SIMZ : « JE ME FOUS DE QUI CELA OFFENSE »

 

 

Share This