Avec « The Cornerstone of The Corner Store » en 2016, Vinnie Paz signait son troisième album solo et tentait, peut être vainement, à se détacher du poids historique de ses groupes Jedi Mind Tricks et Army of The Pharaohs. Le rappeur de Philadelphie est respecté et son aura dans le rap n’est pas à contester. Mais on peut dire que ses projets individuels ne semblent pas être à la hauteur de nos attentes. Les disques ont été des sortes d’albums compilation, voir farfouille, dans lesquels il avait tendance à inviter un trop grand nombre d’invités (certes prestigieux) et de ne raconter que les sempiternels événements à portée de son regard.

Si on regarde la pochette de son prochain album « The Pain Collector » qui devrait nous être livré le 28 septembre, il semblerait que le volet politique national sera au centre des propos. On y voit ce personnage de « collectionneur de peine » broyer dans ses mains la Maison Blanche explosant à l’impact d’un missile, des avions qui ne sont pas sans nous rappeler les attentats du 11 septembre et des manifestants, censés représenter la contestation populaire. Tout ces éléments se faisant broyer dans la main de ce col blanc qu’on imagine être Donald Trump. De plus, quand on regarde la liste de featurings, on en découvre un nombre limité cette fois-ci : Reef The Lost Cauze, DJ Muggs, CrimeApple, The God Fahim, Illbill et Goretex. Raconter son quotidien violent est déjà un acte de contestation, mais on dirait que Vinnie Paz a compris certaines choses et à relever la visière de sa casquette.

Le premier extrait de l’album est donc « Blood On My Hands ». Il contient tout ce qu’on aime chez Paz comme sa verve puissante et sa voix rocailleuse. Le titre est bon comme beaucoup d’autres et on verra si l’ensemble de « The Pain Collector » sera homogène.

 

L’album est en précommande en digital sur iTunes ou en vinyle sur le site de Jedi Mind Tricks.

 

« BLOOD ON MY HANDS » : PREMIER EXTRAIT DU PROCHAIN ALBUM DE VINNIE PAZ

 

 

Share This