Avec les clips de « Cherry », suivi de près par « Heavy California », le groupe Jungle suit son cahier des charges d’un modern funk depuis ses débuts en 2014. Autre constante qui a fait sa renommée, c’est le clin d’œil permanent à la danse dans ses clips. On a en effet droit à des chorégraphies et autres pas de danse à chaque sortie filmée, des débuts avec la toute jeune breakeuse sur « Platoon » et les rollers sur « Heat » jusqu’à plus récemment sur les vidéos de « House In LA » et « Happy Man ».

Il faut dire que la musique de Josh Lloyd-Watson et Tom McFarland (accompagnés par un band complet) à de quoi faire se trémousser, que ce soit à travers des titres majoritairement entrainants ou même avec des morceaux plus lents mais tellement hypnotiques qu’on ne peut pas s’empêcher d’esquisser quelques mouvements.

« Heavy Calfornia » est un summer hit en puissance avec ce petit groove à claquer des doigts et à taper du talon. Les danseurs de la vidéo nous entrainent dans un élan estival. Avec eux, le bonheur est bien dans le pré.

 

 

On en retrouve d’autres sur « Cherry » qui cette fois-ci se meuvent sur un rythme plus down tempo et sur le plancher ciré d’une petite salle de concert baroque. Moins explosif mais rempli de sensualité et de plénitude.

 

 

Avec les deux précédentes vidéos, nous sommes donc à 4 contenus pour nous préparer à la sortie du nouvel et deuxième album de Jungle : « For Ever » qu’on pourra se procurer dès le 14 septembre.

 

En attendant, il est en précommande chez XXL Recordings.

 

« HEAVY CALIFORNIA » & « CHERRY » DE JUNGLE : LA DANSE TOUJOURS AU CENTRE

 

 

Share This