« Petit à petit, l’oiseau fait son nid ». C’est un peu le parcours de Melyn qui depuis quelques temps se fraye un chemin du coté de Marseille. La chanteuse Soul – RnB avance au gré de ses émotions et des rencontres qu’elle fait auprès de la scène phocéenne qui a connu un certain revival il y a deux ans et dont elle devrait constituer encore un nouveau souffle dans les mois à venir.

Des rencontres comme celle avec son amoureux avec qui elle a débuté l’aventure musicale, comme celle aussi avec le grand Shurik’n qui l’a invité sur plusieurs morceaux de son dernier album « Adamant-ium », ou encore son récent showcase pour La Mensuelle Musicale où elle était accompagnée des frères de King Krab.

Tous ces événements constituent en soi des étapes charnières dans sa vie d’artiste. La prochaine sera sans nul doute la sortie de son premier EP prévu cette année. Et en parlant de rencontre, ça sera sous l’égide du Munchie Records de Creestal et MoShadee. Un petit événement puisque Melyn est la première signature du label marseillais qui n’était pour l’instant que l’antre des prouesses des deux comparses, en solo ou en tant que CM Jones. Une grande première pour les deux parties qui pourraient aller loin dans le futur.

Après quelques singles en deux ans, c’est le morceau « Mine » qui ouvre la marche avec son clip réalisé par Hill Valley Films. La prod, toujours assurée par Jon Edoo se rapproche de l’un des univers proposés par Munchie Records, aux frontières de la RnB et de la Future Bass.

 

 

Share This