Le dernier album « KOD » de J Cole est unanimement plébiscité. Mais ses mots sur la jeune génération ont néanmoins du mal à passer auprès des jeunes rappeurs que Jermaine Lamarr Cole, âgé de 33 ans, fustigent par rapport à leur célébration de la drogue. « KOD » se voulant un album contre les addictions et les futilités du rap moderne. Alors que se jouent des joutes par réseaux sociaux interposés avec notamment Lil Pump, principal « ennemi » de J Cole, voilà que débarque DJ Premier avec un remix de « 1985 », le morceau de clôture du dernier opus qui contient les textes les plus virulents.

Sans aucun doute, nous avons affaire ici à une prise de position claire de Preemo qui n’a pas hésité à nommer son remix avec sa propre année de naissance : 1966. Histoire pour lui de rappeler que sa génération, considérée comme dorée, est également sidérée par la jeunesse. En somme, le producteur de Gang Starr transpose la situation de J Cole à l’époque à laquelle il a vu arriver les nouveaux courants du rap et surtout ses représentants qui n’avaient plus grand chose à faire des mots et des attitudes. Et pour illustrer tout cela, le remix sonne évidemment boom bap.

Les vieux croutons que nous sommes ne peuvent qu’être d’accord, même s’il faut vivre avec son temps…

 

OPPOSITION ENTRE GÉNÉRATIONS DU RAP : DJ PREMIER PREND LA PAROLE EN REMIXANT J COLE

 

 

Share This