Certes, avec son prochain album, Hippocampe Fou va clôturer sa trilogie discographique après « Aquatrip » et « Céleste » (pour lequel il nous avait accordé une interview). Le monde souterrain sera donc la prochaine odyssée à laquelle l’ancien membre de la Secte Phonetik nous conviera. Mais on ne vous cache pas que le titre de l’album nous inquiète un peu. En effet, plutôt que choisir un titre comme « Tunnel » ou « Magma », il a choisi « Terminus », un nom qui renvoi bien sûr à la fin du cycle mais on pourrait presque penser que ce sera la fin.

D’autant plus que « Underground », le track choisi pour présenter le nouvel opus, nous présente un Hippocampe Fou presque blasé et pleinement conscient de la dure réalité d’un artiste indépendant. Sans jamais s’en plaindre, il décrit une voie remplie d’abnégation, d’efforts, d’espoir, de refus des concessions pour sortir du lot, de refus de succomber à la course aux likes. Finalement le cas de la grande majorité des artistes que nous essayons de soutenir. Bien qu’on retrouve son phrasé habile, il y a une sorte d’ambiance plus lourde, en opposition au second degré habituel chez lui.

Pourtant, durant ces années de travail, le rappeur a su réunir autour de lui un public assez conséquent. Public qu’il n’oublie pas de remercier dans le morceau. Et malgré la tournure « amère » de « Underground », le nouvel album pourrait bien le mettre sur orbite définitivement. D’autant plus qu’il commence bientôt une nouvelle tournée dont un passage au Trianon en novembre. Ce n’est quand même pas rien.

Mais rassurez-vous, tout cela n’est que l’imagerie autour d’un 3ème volet d’une trilogie qui permettra à Hippo de repartir sur autre chose, lui qui est un artiste pluriel et insatiable.

 

L’album « Terminus » est en précommande.

 

« UNDERGROUND » DE HIPPOCAMPE FOU : LA RÉALITÉ DE LA SCÈNE INDÉ

 

Plusieurs dates sont d’ores et déjà prévues, toutes les infos dans notre agenda.

 

« UNDERGROUND » DE HIPPOCAMPE FOU : LA RÉALITÉ DE LA SCÈNE INDÉ

 

 

Share This