Quand un artiste revient d’un pays lointain, il ne ramène généralement pas que des milliers de selfies ou autres souvenirs à la con. Senbeï, lui, est parti au Japon en décembre 2016 et y a ramené une idée fixe, celle de produire un album influencé par son voyage et ses rencontres (notamment les artistes qu’il a pu enregistrer sur place). Et cette idée fixe se matérialisera le 26 janvier avec la sortie de cet album « Ningyo » (sirène en japonais) évidemment sous l’escarcelle de son label Banzaï Lab. L’album venant à la suite de son EP « Nin » sorti quelques mois plus tôt et qui doit son existence à une campagne de crowdfunding.

Plus inspiré par les références SF d’Akira ou sombres d’un Takeshi Kitano, Senbeï ne pouvait pas non plus rejeter l’histoire millénaire du Japon. C’est pour cela que dans le clip du titre éponyme, il mélange facilement les époques (un peu à la « Samuraï Champloo » dont il a rencontré le rappeur du générique Shing02) avec un récit d’un samouraï masqué en quête de vengeance et dont le kimono est souillé de sang tant il affronte d’adversaires jusqu’au boss final. Une imagerie médiévale nippone orchestrée par une production épique.

Ce titre annonce donc la venue de l’album qui, on le sait déjà, contiendra les participations des copains que sont Miscellaneous (de Chill Bump), ASM (qui avait aussi traité le thème des samouraï avec « The Jade Amulet »), Cheeko, Gaïden, Yoshi, Youthstar, DJ Nix’on, Sad Vicious, Non Genetic mais aussi Shing02.

 

L’album « Ningyo » est en précommande sur le Bandcamp de Banzaï Lab.

 

SENBEÏ : LE CLIP DE « NINGYO »

 

 

Share This