Pour être francs avec vous, nous n’avons jamais été de grands fans de Bootsy Collins en solo, lui qui est pour nous un bassiste de haut vol ultra efficace en side man comme il le fût pour James Brown et George Clinton à ses débuts. Mais en tant que grand artisan du P-Funk, c’est un artiste qui compte.

Alors quand il annonce son retour sur disque après six ans et son dernier album alone « Tha Funk Capital of The World », on se redresse et on tend l’oreille. Même si le premier single intitulé « Worth My While » (feat. Kali Uchis) qu’on découvre aujourd’hui n’a rien de bien exceptionnel. En tout cas, il n’a rien d’explosif et de décalé comme on pourrait l’attendre d’un musicien comme Collins.

Bref, on sait au moins que le nouvel opus « World Wide Funk » sera disponible dès le 27 octobre (toujours chez Mascot Records) et contiendra de nombreuses participations (comme d »habitude et heureusement), assez diverses d’ailleurs comme Buckethead, Doug E. Fresh, les Blackseeds, Musiq Soulchild, Big Daddy Kane, MC Eight, Chuck D ou encore le regretté Bernie Worrell (décédé en 2016) sur un titre dont le titre a dû être modifié en guise d’hommage (« A Salute To Bernie »).

Bref, on n’attend pas grand chose du nouvel album, si ce n’est une belle et grosse surprise. Rendez-vous en octobre.

 

BOOTSY COLLINS REVIENT APRÈS 6 ANS D’ABSENCE AVEC UN PREMIER TITRE

 

 

Share This