On peut dire que Christina Wood a été patiente. En effet, elle aura attendu plusieurs années avant de trouver sa moitié musicale en la personne de Cicely Goulder pour fonder toutes les deux le duo electro-pop de Kaleida.

La musique est bien souvent une histoire de rencontre. Il semblerait que celle des deux artistes ait été programmée et de l’avis de protagonistes, la collaboration est simple, fluide et fusionnelle. Une fusion artistique qui donnera lieu à un premier album « Tear The Roots » prévu pour la rentrée (15 septembre) sur Lex Records, label connu pour être la maison de Kate Tempest, Fudge, Prefuse 73 et de l’association entre BadBadNotGood et Ghostface Killah.

Avec une notoriété grandissante acquise en tournant notamment avec Alt-J et Roisin Murphy, et quelques millions de vues sur leurs précédents titres, le duo semble prêt à prendre son envol et à assumer seul sa propre musique pour casser enfin la suprématie de l’homme dans cet art. « Le modèle où les hommes contrôlent tout et la femme n’est là que pour chanter par-dessus la musique que l’homme a composé est révolu » déclare d’ailleurs à ce propos Goulder.

Comme extrait de l’opus à venir, on a droit aujourd’hui à une reprise downtempo du tube « 99 Luftballons » de Nena datant de 1983. Les plus vieux d’entre vous se souviendront du titre original et les plus jeunes apprécieront sûrement cette version entre Lana Del Rey et London Grammar.

 

L’album « Tear The Roots » est d’ores et déjà en précommande.

KALEIDA : 99 LUFTBALLONS

 

 

Share This