Depuis son dernier album éponyme paru en 2015, Illa J a commencé à s’émanciper du lourd héritage de son frère. Sans renier l’apport de J Dilla, le petit frère continue à tracer sa route, laissant peu à peu Slum Village aux mains de ses potes T3 et Young RJ.

Dans l’année des 10 ans de la mort de Dilla et de la sortie de « The Diary », son album posthume (voir notre infographie), John Derek Yancey répond volontiers aux nombreuses sollicitations pour commémorer la mémoire du brother (il est allé notamment à la commémoration organisée dans l’allée J Dilla à Montpellier en début d’année). Mais il n’oublie pas qu’il est lui aussi un artiste. C’est dans ce contexte qu’il a crée récemment The Marchens, groupe qui vient de sortir l’EP. Au sein de la formation, il assure écriture, chant, bass et guitare.

 

 

Cet artiste complet s’est prêté au jeu du « Just One Records » d’Emmanuel Courtecuisse pour Gustavimages. Et il s’est vraiment livré pendant 20 minutes, soit plus du double de ce que ses prédécesseurs ont pu faire.

Just One Records nous offre cette interview en exclusivité !

 

On vous rappelle que la série des Just One Records est disponible sur la chaine Youtube de Gustavimages. N’hésitez pas non plus à vous abonner à la page Facebook.

 

JUST ONE RECORD #59 : ILLA J EN EXCLUSIVITÉ

 

 

Share This