Dans la tracklist de l’album « Birdsongs » de Suff Daddy qui est disponible depuis la fin juin chez l’excellent label Jakarta Records, Mayer Hawthorne est le seul invité vocal. D’ailleurs il n’y a que deux guests. L’autre étant Dexter, un autre producteur Allemand.

Vu la qualité de l’apport de Hawthorne ainsi que son personnage de dandy, il fallait marqué le coup avec un clip pour le morceau « Paper Proclamation », même s’il n’est pas le premier à avoir été dévoilé de la sorte puisque ce furent « Feel It » et « Macrowave » qui avaient ouvert le bal pour annoncer le disque.

Suff Daddy est un beatmaker. Les triturations solitaires ça le connait. Du coup, le voir évoluer presque seul sur un disque n’est pas une surprise. Par contre, au milieu de la playlist qui sonne hip hop et beats music sans jamais dépasser les 90 bpm, « Paper Proclamation » passerait même pour un OVNI tant il est uptempo. Il est clair que la production a été influencée par l’invité et que Suff Daddy a souhaité lui donner une beaucoup plus grande place qu’il ne le fait d’habitude. Sans dire que le titre sort de nulle part, on pourrait aisément le retrouver dans un album de Tuxedo, avec Suff Daddy en lieu et place de Jake One.

Question images, la scène se situe dans les rues de Capetown en Afrique du Sud où des passants s’expriment en dansant à l’écoute de la musique. Le duo n’apparait pas car on imagine bien la difficulté de voir un Allemand et un Américain se retrouver en Afrique du Sud… Le fait est que la réalisation a été confiée à Eric Van Den Hoonaard qui connait bien le coin puisqu’il y a habité et travaillé pendant des années. L’idée a été vite trouvée et la vidéo montre un contraste sympathique entre joie et danse versus les rues « déshéritées » de Capetown.

 

L’album « Birdsongs » de Suff Daddy est toujours disponible sur le Bandcamp de Jakarta Records

 

SUFF DADDY & MAYER HAWTHORNE FONT DANSER LES RUES DE CAPETOWN

 

 

Share This