Parmi les artistes les plus militants sur la planète, on peut trouver M.I.A. que la politique de l’Angleterre notamment envers les migrants nourrit abondamment ces dernières années et plus récemment avec les retombées du Brexit. La chanteuse, aujourd’hui âgée de 40 ans, a annoncé hier le titre de son prochain album et sa date de sortie : « AIM » sera disponible dès le 9 septembre.

Et aujourd’hui, elle a enchainé au micro de la BBC 1 en affirmant que l’opus serait le dernier (le 5ème de sa carrière depuis 2005), prétextant une envie de faire d’autres choses, même si la musique serait toujours présente dans ses projets et qu’elle prendrait d’autres formes que les longs formats. Elle a aussi jugé qu’il s’agirait de l’album « le plus clean » dans la mesure où elle n’est pas encore insatisfaite de son contenu (cela viendra sûrement plus tard).

Bref, en guise de présentation du disque, la vidéo de « Go Off » est visionnable. Le titre est sans équivoque et rejoint l’envie de M.I.A. de se retirer partiellement de l’industrie du disque. Si les images n’ont pas grand intérêt si ce n’est que d’exprimer que les gouvernements exploitent leurs ressources (leurs populations), on apprend que Skrillex et Blaqstarr sont à la production.

Dans son interview, M.I.A. explique aussi que l’idée de l’album est partie du morceaux « Borders » qui parlait des migrants et leur traversée périlleuse de la mer pour aspirer à une vie meilleure (en d’autres termes celui dont la première version du clip la montrait arborant un maillot du PSG avec le mot « Pirates » au lieu du mot « Emirates »). Un thème dont la situation avait continuer à empirer par la suite. De quoi donner du grain à moudre à la chanteuse Britannique.

 

 

Le single est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal.

 

 

Share This