Voici un focus Graffiti sur la baie de San Francisco, réalisé cet été.
La baie est composée de San Francisco à l’Ouest et d’Oakland (ville populaire de 350.000 habitants) à l’est, les deux villes étant liées par le Bay Bridge. L’activité des graffeurs est forte mais doit faire face à un buff féroce, c’est pourquoi les cibles principales sont les boites contenant les journaux (omniprésentes), les boites aux lettres ou encore les poubelles (tags au marqueur chrome, stickers…). Il y a très peu de terrains légaux mais quelques halls of fame où il est fortement déconseillé de peindre sans l’autorisation des locaux. Les deux métros parcourant la baie, le Bart et le Muni sont ultras sécurisés et ne sont pas peints. Plusieurs graffeurs sortent du lot, Pezo US pour les tags et stickers,Cake TKO pour les flops et les toits; Chan,Zeam et les PCF dans le Chinatown.

Voici un focus Graffiti sur la baie de San Francisco, réalisé cet été.
La baie est composée de San Francisco à l’Ouest et d’Oakland (ville populaire de 350.000 habitants) à l’est, les deux villes étant liées par le Bay Bridge. L’activité des graffeurs est forte mais doit faire face à un buff féroce, c’est pourquoi les cibles principales sont les boites contenant les journaux (omniprésentes), les boites aux lettres ou encore les poubelles (tags au marqueur chrome, stickers…). Il y a très peu de terrains légaux mais quelques halls of fame où il est fortement déconseillé de peindre sans l’autorisation des locaux. Les deux métros parcourant la baie, le Bart et le Muni sont ultras sécurisés et ne sont pas peints. Plusieurs graffeurs sortent du lot, Pezo US pour les tags et stickers,Cake TKO pour les flops et les toits; Chan,Zeam et les PCF dans le Chinatown.