Huerco S.

Huerco S. est une des signatures de Software, maison (de fou) fondée par Oneohtrix Point Never et antre du minfdfuck magnétique. Employé exemplaire, s’il en est, Brian Leeds adhère à la politique esthétique des lieux, tout en se consacrant à sa (mono)manie des trompe-l’oreille, monochromes hantés par des spectres de house, dont son premier LP Colonial Patterns est une fière galerie. Chez Huerco, l’électronique est dense, immobile et palpable, une formule qui nous a poussé à le questionner via un small talk où il décline son identité en plusieurs titres.

Si vous n’étiez pas à la Machine lors de son set samedi dernier, vous pouvez vous en vouloir mais vous offrir un maigre aperçu ici de sa personne sur scène.

 

Cinq de tes titres qui te décrivent le mieux ?

Apheleia’s Theme

Peut-être ce qui s’approche le plus d’un titre de club dans ma production. Just bang it out and you will see.

 

Press On

Sale, voire salace mais toujours mélancolique… Le son HS.

Canticoy

Arraché de la terre, emmené vers le soleil

Dance of the Minds

Une excursion dub datant de l’époque où je vivais à Kansas City. Ce titre me ramène sans cesse au moment où je l’ai crée bien que je me demande toujours où ce fut.

Vänern

Même si je l’ai composé en tant que Royal Crown of Sweden, ce titre est pour moi mon favoris de tous les temps. Des basses opprimées, sans relâche et de mauvaises humeurs.

Qui es-tu en live ?

En ce moment je ne fais pas de live mais mes DJ sets tendent à différer de club en club. Généralement je suis éclectique au possible,  passant du dub reggae, acid, italo, Detroit beatdown, EBM ou ambient.

 

Décris-toi avec cinq titres d’autres artistes.

Je vais te donner les highlights de ce que je joue en tournée:

Pender Street SteppersTemple Walk

Un titre hyper visuel, avec une imagerie de forêt vierge et d’anciens temples en ruines. Une rupture agréable dans n’importe quel set saturé avec du 4×4.

ActeursCloud Generating

Un titre tirant sur le cold wave que j’aime bien placer à la fin d’un set. Idéal pour se détendre.

Hashman DeejayTangerine

La beauté faite chanson. La mélodie tient sur cette unique note pendant douze minutes, un boulot brillant.

M. Geddes GengrasCollected Works Vol. 1: The Moog Years

N’importe quel cut de cet album est un début de set parfait. Un trip parfait et idéal pour passer sur quelque chose de plus rythmé.

Daniel WangLike some dream I can’t stop dreaming

Le classique absolu, que dire d’autre ?