Madlib

Quand vous avez la chance de croiser Madlib (c’était cet hiver à la Maison de Radio France) – l’homme au quatre tonnes de vinyles – une question vous démange comme la lèpre : « Otis, quel est l’album ou le morceau que tu préfères sur cette Terre ? » Voici la réponse de l’intéressé :

« C’est tellement vaste que je ne peux pas en choisir un, tu comprends ? C’est impossible de m’arrêter sur quoique ce soit, j’aime des choses beaucoup trop différentes. Ceci-dit, il y a un artiste qui a traversé toutes mes époques, que j’écoute qu’il m’arrive et c’est le premier nom qui me vient en tête : Sun Ra. Et plus particulièrement les albums rares de Sun Ra. Ceux-là, je peux les écouter toute la journée. »

 

 

Sun Ra est considéré comme un des artistes les plus avant-gardistes et prolifiques jamais enregistrés. Une centaine d’albums, des milliers de titres, il vous faudra une vie pour découvrir, connaître et apprécier l’intégralité de l’œuvre du génie. Néanmoins, Madlib appréciant plus particulièrement ses œuvres rares, nous avons opté pour un titre extrait de The Singles, compilation de cinquante (très grands) titres rares, éditée en 1996. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous pencher dessus très sérieusement.