Évidemment, tout le monde connait le New Morning, temple du jazz, sanctuaire de la soul et de la nu-soul, cathédrale du groove africain. Depuis 36 ans, les amateurs de ces sons originels s’attroupent aux portes de la salle de spectacle. Pas étonnant que le lieu fût un des lieux Parisiens prisés par Prince qui venait régulièrement faire des jams dans la rue des petites écuries.

La programmation, assurée depuis toujours par Christine Badier, est en effet à la fois pointue mais aussi ouverte à tous. Mais la difficulté pour un endroit si historique, c’est de pouvoir suivre le mouvement et exister pleinement dans son époque. Depuis quelques années, Badier est épaulée par China Presles, jeune femme de la génération Y qui a insufflé (parmi d’autres dans la récente équipe) un vent nouveau au New Morning. Qui aurait pu imaginer voir le rap français, l’électro ou le dub franchir les portes du lieu il y a ne serait-ce que 5 ou 6 ans ? C’est chose faite désormais avec des formats de soirées dédiés à la nouvelle scène underground.

China nous parle de tout ça dans « AskMe5 » !

 

 

Share This