Fin 2011, on retrouvait Souleance le temps d’une interview improvisée. La supreme Team, combinaison secrète, rigoureuse et délicieuse nous accordait quelques minutes… Souleance, recontre funk-break electronisée de Soulist (What The Funk) et Fulgeance (Music Large) tient 2012 dans ses mains, avec la sortie de la Belle Vie, nouveau disque sur la label UK First World. Alex et Pierre nous parlent de funk, d’edits, mais aussi de leur rencontre, du futur du duo, du live et même de leurs goûts culinaires. Numark, Todd Terje, Cut Chemist, Quantic, Shawn Lee, Madonna et Moby sont cités. Trouvez l’erreur.

90bpm : Vous vous présentez les gars ?

Alex (Soulist) :
Moi c’est Soulist, DJ, Paris, et organisateur notamment des soirées What The Funk.

Pierre (Fulgeance) :
Meilleur plat ?

Alex (Soulist) :
Salsifis.
 
Pierre (Fulgeance) : Moi c’est Fulgeance, côte de bœuf.

90bpm : hehe…
 
Pierre (Fulgeance) : Ok, ok, Fulgeance, de Caen, producteur dans Souleance avec Soulist…

90bpm : Comment  avez-vous été amenés à bosser ensemble ?

Alex (Soulist) :
On s’est rencontrés en 2006-2007 sur le Festival du court métrage à Trouville, et Pierre, pour la fête de fin de Festival devait faire un live et moi un DJ set, on s’est bien entendu, on a fait un DJ set, j’ai balancé quelques petits sons à Pierre, on est parti sur l’idée de faire des bootlegs et des edits…On a donc travaillé sur d’autres morceaux, ça passait bien, on a décidé de faire un maxi, qu’on a envoyé à peu de labels. Finalement un label anglais a eu un gros coup de cœur, on a donc signé chez First World Records. Et on a sorti le Monde EP en 2008.

Pierre (Fulgeance) :
Ouais c’est vraiment une belle rencontre, on s’aime bien c’est humain a la base….moi j’ai navigué dans une grosse culture funk à la base, black music, même si j’ai toujours été après dans les musiques électroniques en tant que producteur ou en live/ DJ set. On s’est retrouvés la dessus avec Soulist, tout le bagage funk et revenu, on s’est dit qu’il fallait faire une musique hybride autour de ça, et c’est ce qui nous intéresse : présenter un son dans cet univers-là. C’est une mixture parfaite !

Amourette by Souleance


90bpm : Comment vous arrivez à trouver une certaine alchimie que ce soit dans la production ou le live, connaissant vos background donc, lié toi Soulist plus au DJ set et à la culture DJ et toi Fulgence plus au monde de la production ?

Pierre (Fulgeance) :
Bah justement avec ce socle funk en commun, et puis avec tout le côté latino, black, tropical…Après tu sais, oui, je suis producteur, mais j’étais aussi DJ avant…

Alex (Soulist) :
C’est un échange en fait…

Pierre (Fulgeance, Soulist) :
T’amènes les samples…

Alex (Soulist) :
ouais, ou des fois Pierre amène les samples,  après chacun bosse de son côté, Pierre travaillant pas mal de fois seul, mais après on fait quelques sessions éphémères, où on bosse à la fois sur le live, mais aussi sur l’album, et l’album c’est comme ça qu’il a été conçu…On s’installe soit chez Pierre soit chez mes parents…

Pierre (Fulgeance) :
Ouais, mais surtout, la façon de fonctionner, c’est ramener de la structure, ramener de la matière, autant à deux, travailler dessus, avoir les instruments sur place, tu vois, pour pouvoir composer le morceau ensemble. Y’a un effort de composition sur pas mal de morceaux…après j’amène des structures parce que j’aime avancer aussi moi de mon côté pour pouvoir avoir encore plus de matière un jour, ça se passe comme ça… Ce qui est intéressant c’est qu’Alex peut être une limite pour moi, moi qui peux partir dans des délires un peu plus électroniques, nous la recherche qu’on a dans ce projet c’est que ce soit…c’est toujours délicat de dire ça mais bon…que ce soit plus "accessible" que que d’autres musiques encore un peu trop électroniques, plus club etc…Du coup on se retrouve un peu entre les deux…L’autre fois quand on a joué au Jazz Café, on jouait avant General Elektriks, et on s’est dit que les gens ne savaient pas si c’était un DJ set ou un live…c’est donc toujours délicat de nous caser quelque part. C’est à la fois un live et à la fois un truc très DJ, tu vois…

Alex (Soulist) :
Ca se rapproche d’un set en fait, parce que tout le live est vraiment monté comme une progression… Après c’est vraiment aussi le fait de beaucoup de lives d’avoir une progression mais disons qu’on voit que ça fonctionne bien, on commence à un tempo de 95 et on termine en 115 – 120…Ce n’est pas tant les bpm c’est plutôt d’amener les gens à ton son et d’avoir un large panel…

Pierre (Fulgeance) :
Et d’amener les gens à ton son…


90bpm : Ok. C’est quoi les modèles pour vous ? Artistiquement parlant ?

Pierre (Fulgeance) :
Euh Moby.

Alex (Soulist) :
Madonna.

Pierre (Fulgeance) :
Euh, non, non, Madonna c’est un peu trop classique. Hehe, non plus sérieusement, les modèles, bah tu vois vu qu’on était parti sur un délire de re-edit et edit, Todd Terje ça a été une très grande influence pour le côté disco et dansant du truc. Après on avait pensé à la bonne époque de Numark et Cut Chemist avec le côté samples et beats, ce côté funky, soul, black…et sinon…(il réfléchit). Si, Quantic, mais dans ses débuts, même si le procédé n’est pas le même, tu as ce côté un peu raw funk, tu vois…Shawn Lee aussi.

Alex(Soulist) :
Ouais en fait, c’est la synthèse de ces influences-là. Après y’a pas vraiment de modèle simple, pur ou unique qui ressemble au projet, c’est une synthèse de plein de choses, et c’est ça qu’on essaye très modestement de… et c’est ça que les gens aiment je pense…

Pierre (Fulgeance) :
le kiff

Alex(Soulist) :
ouais, les gens, je pense, sentent cet amour…hehe.

90bpm : Qu’est-ce que vous pensez du fait qu’aujourd’hui, vu les déclassements actuels des niches et le brassage des genres, c’est tout un style d’abstract basé sur le sample, assez « linéaire » – Numark vous le citiez justement – qui se retrouve à la marge avec un public qui suit de moins en moins, et toujours plus habitué à s’en prendre plein la gueule, vous le disiez, avec des choses de plus en plus « clubs »…

Pierre (Fulgeance) :
ouais je vois ce que tu veux dire, après nous, tout ce qu’on essaye de proposer, c’est que ça ne devienne jamais « vieux jeu », comme tu peux dire pour certains trucs, le côté boucle, on veut que ce soit vivant, improvisé d’une certaine façon, et qu’on arrive à avoir une influence..(il s’arrête). C’est marrant dans le programme des Trans, même si c’est pas forcéménet nos influences, c’est marqué pour Souleance un truc du genre « le chaînon manquant entre Quantic et Chromeo ». Mais ça n’a rien à voir, parce qu’on n’est pas si fan de Chromeo, et Quantic on aimé au début et puis pas tout, c’est juste que c’est intéressant d’avoir vu ce point-là. Qu’avec la musique électro, qu’avec les outils de la musique électro…on va dire la façon de faire, de jouer du funk, utiliser tous les atouts de la surprise, du jouage, qui vont surprendre les gens….parce qu’un DJ set c’est toujours cool, on peut toujours faire rêver les gens, sauf que là, on arrive à avoir un truc qui tourne, qui peut faire danser les gens, mais où il y a des choses qui se passent…Et comme tu disais tout à l’heure justement, je pense qu’aujourd’hui les gens on envie que des choses se passent, les gens sont saoulés de voir des mecs qui ont des réputations énormes, des ricains qui viennent ici, qui en ont rien à foutre du public, qui vont jouer …genre mariage de Questlove on va dire, par exemple haha..

90bpm : Et donc dans le futur, là, qu’est-ce qui vous manque, ce qui vous stresse, les questions que vous vous posez ?


Pierre (Fulgeance) :
Ce qui nous manque je pense, c’est de jouer avec un vrai band en fait. On voudrait évoluer…

90bpm : Alex ?

Alex (Soulist) :
Ah bah ouais…si en tout cas on devait rajouter un musicien, j’adorerais amener un batteur, un clavier…Oui c’est un souhait, il y a un côté défi !

Pierre (Fulgeance) :
On arrivera encore à quelque chose d’autre.

Alex(Soulist) :
Oui ce sera différent, l’énergie ne sera pas la même…Et ça c’est tant mieux. Après je voudrais juste revenir par rapport à ta question, par rapport à Numark, Cut Chemist, toute cette scène là…

Pierre (Fulgeance) :
Olala, ça va être long non, hehe ?

Alex(Soulist) :
Non, c’est rapide. En tous cas, donc, ces deux gars-là en particulier, Chemist et Numark,qui ont samplé le raw funk etc, ce sont de très bons producteurs qui ont connu un âge d’or, mais qui, et sans aucun manque de respect, se sont enfermés dans cet âge d’or. Pour avoir vu ces mecs là, et jouer avec Cut Chemist quelques fois, j’ai vu par exemple Chemist se mettre à l’électro et il se met dans un truc un peu à côté…c’est compliqué. Pour Numark c’est un peu différent. Mais bon, en gros c’est vachement enfermé…Comme DJ Shadow, ça n’enlève rien à leur talent, ce sont des DJs incroyables, des producteurs incroyables, mais je n’ai pas senti l’ouverture, paradoxalement. Et c’est pas le fait d’écouter ce qui se fait maintenant, parce que ça on s’en fiche, une musique bien produite, elle est bien produite, qu’elle date des années 1950 ou de 2028.

90bpm : Et donc les projets à venir ? Vous bossez sur quoi ?

Alex(Soulist) : 
l’album…

Pierre (Fulgeance) :
Ouais on a l’album de Souleance qui va sortir normalement en mars, toujours chez First World, on est assez content, on a des morceaux aussi un peu plus calmes, parce qu’on bosse pas que pour la scène, ça nous intéresse aussi de faire des trucs un peu plus posés. On réinterprète le morceau qui était déjà sorti, qui s’appelle Le Plaisir, avec Shawn Lee à la batterie, moi j’ai repris la basse….c’est peut-être les débuts…les prémices…Humm, on pourra pas avoir Shawn Lee sur toutes les dates je pense, hehe. Voilà, on a aussi un featuring de Raashan Ahmad et un featuring de Homecut…Moi, je suis très très content de l’album, ça va être une belle petite histoire funky, qui passe dans tous les styles. De mon côté, projet perso, j’ai sorti mon album To All of You en novembre dernier sur Melting Pot, label d’ailleurs avec lequel on avait failli signer. On fait un 45 tours aussi qui s’appelle Gourmandise, juste avant l’album qui s’appellera La Belle Vie. Voilà. Vous connaissez tout de nous!

Gourmandise 7" SNIPPET / OUT SOON by Souleance

Alex(Soulist) : De notre côté avec What The Funk on est sur une compilation qu’on espère sortir en septembre 2012…


90bpm : Avec ?
Alex(Soulist) : Des artistes qui réinterprètent le morceau de leur choix, soit des edits, des remixs ou covers,soit des morceaux originaux, mais ça j’y crois moins. On a pas mal de monde, mais c’est très très compliqué…

90bpm : Il faut des sous ?

Alex(Soulist) :  
Bah c’est pas que des sous. Oui y’a les sous, mais y’a pas mal de monde, donc il y a la disponibilité, et puis il y a le fait que –je fais ça avec Freeworker de What The Funk – ce projet nous demanderait de nous arrêter vraisemblablement pendant deux mois,et ne faire que ça…On a vraiment envie de le faire mais le problème c’est qu’on a la course de nos soirées, la course de la mixettte, des projets… Mais bon le gros projet, c’est avant tout l’album de Souleance en mars 2012, et Gourmandise, juste avant !

First World Records – Site
Souleance – Page

 
Propos recueillis aux 33ème Rencontres des Transmusicales de Rennes.
Décembre 2011.

Merci à Soulist et Fulgeance.