Fraîchement de retour de la tournée US du label Definitive Jux, l’excellent lyriciste et expert en battle Eyedea et son compère DJ Abilities nous dévoilent la clé de leur complicité …

Fraîchement de retour de la tournée US du label Definitive Jux, l’excellent lyriciste et expert en battle Eyedea et son compère DJ Abilities nous dévoilent la clé de leur complicité ainsi que leurs innombrables projets à venir après First Born, leur premier LP sorti il y a quelques mois chez Rhymesayers.

ABILITIES

As-tu des projets avec 1200 hobos?


Il devrait y avoir un album d’ici quelques temps. On a formé un duo de turntablists avec Mr Dibbs, ça s’appelle B.T.R. On fera des shows l’année prochaine, et on espère faire des disques après.


Quand et pourquoi as tu commencé à mixer, à produire?


93. J’adorais la musique. Scratcher et faire des beats est une très bon moyen de se défouler.


As tu fait des morceaux depuis la sortie de l’album?


Oui, je travaille sur un album avec I Self des Micranots. Ca s’appelle « semiofficial, the anti album ». Le premier maxi, « Grey », devrait sortir bientôt.


Quel est ta chanson préférée sur First Born?


Ca dépend de mon humeur. La plupart du temps j’aime bien « On this I stand », « Before and after » ou « Well being ».


Est-il vrai que tu as été dj pour El-P récemment?


je m’occupe du turntablism sur l’album solo de El-P. J’aurai probablement fini en janvier.


Quel est ton meilleur souvenir de la tournée « who killed the robots »?


La west coast. Ils comprennent très bien ce qu’Eyedea et moi essayont de faire en turntablism et en lyricisme.


Quels disques écoutes-tu en ce moment?


Radiohead, Outkast, des bons morceaux au piano.


Y a-t-il un MC avec lequel tu aimerais travailler?


J’ai de la chance, j’ai été amené à travailler avec la plupart de mes MCs préférés. Mais j’aimerais bien faire un truc avec Pharoahe Monch, c’est un des meilleurs MCs de tous les temps.


Comment décrirais-tu ta relation avec Eyedea ?


Bénéfique. Importante. Marrante. Divertissante. Intéressante.


Comment décrirais-tu Eyedea ?


C’est quelqu’un de très déterminé, très talentueux. Il est aussi très honnête, loyal, et un homme de confiance. Il a ses côtés barjos.



EYEDEA

Quel est l’influence de la philosophie dans tes paroles ? Comment définirais-tu ta propre philosophie ?


J’aime bien me renseigner sur certains sujets, ça ne va pas plus loin. Les philosophes vivent dans un monde de théories, de formules et de livres (tout comme nous en fait); c’est dur d’enquêter en profondeur quand la définition de la liberté se limite à ce qu’on a vêcu ou lu à ce sujet. C’est le but de ma recherche: qu’est-ce que la liberté? En tant qu’individu, j’essaie d’explorer la relation qui m’unie au monde extérieur, et d’abord de découvrir ce que la liberté n’est pas. Ca ne se limite pas seulement à la pensée, aux comportements sociaux… En tant qu’écrivain, artiste, producteur ou comédien, ou quel que soit le personnage dans lequel je me glisse, j’essaie d’interprêter ce que j’ai trouvé dans mes recherches. Mais comme mes recherches sont sans fin, que j’évolue sans cesse avec un regard nouveau, je trouve toujours quelque chose de différent en moi ou autour de moi. donc ma philosophie, si on peut l’appeler ainsi, est en constante évolution, ce qui rend mon quotidien plus excitant. Tout cela n’a peut être aucun sens.


Quel est le prochain disque sur lequel tu figureras ?


Impossible à dire, Abilities et moi travaillons sur pleins de projets et je travaille sur un album solo que je produirai moi même.


Fais-tu toujours des MC Battles ?


Aujourd’hui je dirai non. Elles ne sont plus aussi marrantes qu’autrefois, le freestyle devient plus rigoureux quand on a un but précis en tête. Surtout si ce but est de gagner des compétitions. Pourtant c’est une activité si expansive, si drôle, si libérée quand tu fermes les yeux et que tu plonges en toi-même. Vu comme ça c’est similaire à la recherche. Tu serais surpris de voir à quel point ton esprit va loin quand il y a une absence totale de désir. Je ne dis pas que les battles ne peuvent pas être aussi expansives, mais dans mon cas c’est vrai. C’était comme un sport que je jouais pour gagner, maintenant je recherche quelque chose de plus profond, plus sensé.
Mais bon, si tu me poses la question demain, je te dirai peut-être « hell yeah!!!! ».


Est-il vrai que le nom « who killed the robots » de la tournée américaine de Def Jux vient de toi ?


ouais, l’explication est simple: nous autres, Rhymesayers et Def Jex (ainsi que d’autres labels et groupes) sommes anti-mécaniques, nous ne sommes pas confinés aux attitudes robotiques d’autrefois, nous avons rompu, d’une manière artistique, avec le conditionnement socio-politico musical. En fait, le nom pourrait être: qui a tué les robots et ramené ces gens bizarres?


Quel est ton meilleur souvenir du Def Jux tour ?


« Mad squirrel got mad fl… » ummm, c’est personnel.
(ndlr: « les écureuils fous sont devenus fou »???)


Avec quel artiste aimerais-tu travailler ?


J’ai fais des trucs avec El-P et Aesop, mais j’aimerais bien qu’El-P nous fasse un remix.


Quels livres lis-tu en ce moment ?


je lis toujours vingt livres en même temps, en ce moment je relis le « Schrodinger’s cat » de Robert Anton Wilson. Je lis aussi des livres d’un mec qui s’appelle J. Krishnamurti, j’encourage d’ailleurs tout le monde à faire de même. Le livre parfait pour commencer est « the awakening of intelligence ».


Quels disques écoutes-tu ?


Miles Davis, John Coltrane, Jimi Hendrix, Nirvana, Radiohead, Earth Wind And Fire, Busdriva et Outkast.


Que connais-tu du hip hop européen ?


A peu près rien. J’ai tout à apprendre.


Quel accueil le public US a-t-il réservé a ton album ?


Les critiques étaient bonnes. Le reste, il faut un peu de temps pour que ça se mette en place.


Comment décrirais-tu ta relation avec Abilities ?


Le macrocosme du théorème de Bell.


Comment décrirais-tu Abilities ?
un sociopathe narcissico-maniaco dépressif néophile, montrant parfois des symptomes de schizophrénie paranoîaque. En d’autres termes c’est un « artiste ».