Le 14 janvier prochain, le groupe hip hop Parisien XYWHY (à prononcer les lettres « X », « Y », « Y » avec votre meilleur accent anglais) continuera son ascension en assurant l’ouverture du concert de l’illustre Jeru The Damaja au Divan du Monde. Une ascension bien avancée que nous vous proposons de retracer.

 

Pour qu’un groupe atteigne sa plénitude, du moins commence à l’atteindre puisque XYWHY n’en a pas fini de grandir, il faut bien évidemment des éléments déclencheurs, des caps.

 

XYWHY L’AUTRE RAISON D’ALLER VOIR JERU THE DAMAJA

Le premier d’entre eux fût bien sûr la rencontre. Celle de potes de musiciens avec un MC. Luc Lafitte, Fabien Nilo et Aelred Nils commencent donc à jouer ensemble à partir de 2010. Un trio bass – batterie – clavier / sampleur exclusivement porté vers l’instrumental. Les fondations sont posées par une totale liberté artistique et une envie folle de se construire sur scène à coups de jam et d’improvisations.

 

XYWHY L’AUTRE RAISON D’ALLER VOIR JERU THE DAMAJA

Deux ans plus tard vient la rencontre avec un MC originaire de Philadelphie. Zacharie Fewell aka Theorhetoric vit en France depuis plusieurs années quand il croise la route des trois musiciens. Theorhetoric est alors un électron libre, celui évolue au gré du vent et qu’on retrouve dans pléthore de projets et de collaborations discographiques ou scéniques (Uno Wa, Rodolphe Lauretta, OST Beatz, Aliaskeez, The Pack et plein d’autres).

Avec lui, XYWHY s’affirme définitivement comme un groupe hip hop qui de surcroit ne conçoit ses paroles qu’en anglais, histoire de coller à la genèse du mouvement et aussi trouver ce relief qu’il manquait peut être à un trio de musiciens, aussi bons qu’ils soient. En tout cas, ce n’est pas pour nous déplaire.

 

XYWHY L’AUTRE RAISON D’ALLER VOIR JERU THE DAMAJA

La même année, Olivier Miconi, que l’on connaît aussi sous le pseudo de Bidou, rejoint la formation. Le trompettiste vient d’arriver à Paris et occupe le terrain notamment avec son intégration dans diverses formations et sa participation à des projets du grand Archie Shepp, qui fait appel à lui à plusieurs reprises. C’est peut être là que l’équilibre artistique du groupe se met en place entre hip hop et jazz. A l’instar de la voix d’un MC, l’apport d’un cuivre arrondit les bords.

Autant que A + B + C = D, la formule de XYWHY est en place et la sauce prend rapidement. A partir de là, les styles se diluent, les envies fusionnent et les influences vont puiser leurs essences aussi bien chez The Roots que Low End Theory ou encore les Jazz Liberatorz. Tout en gardant la valeur ajoutée de la formule live-band nous rappelant les grandes heures des Stetsasonic ou le courant Avanthop.

Les électrons libres qu’étaient Olivier Miconi et Theorhetoric se fondent dans un projet qui devient pérenne. C’est alors que les opportunités de se mettre en avant se multiplient sur scène. Le groupe enchainent en quelques mois les premières parties de The Coup, Pigeon John et Blackalicious (on ne parlera pas de leur participation à l’édition 2015 des Inrocks Lab).

Ne manquait plus que le chainon manquant : le disque. Il prend donc la forme d’un EP éponyme sorti en digital en 2014 et disponible en physique depuis octobre dernier. Le résultat est profond et chaleureux à travers 6 titres dont une improvisation (« The Kite ») histoire de ne pas oublier l’ADN du crew. On y ressent chaque rythmique, chaque ligne de bass, chaque nappe de claviers, toutes ces glissades langoureuses de la trompette (qui n’est pas sans rappelé Roy Hargrove). Le liant étant la voix grave et retenue du MC.

 

 

Et pour encore confirmer leur éclectisme, ils ont demandé à des potes d’horizons musicales divers de remixer l’EP. On retrouve le duo electro Villanova, le beatmaker Belge ShunGu, Mr Bop alias DJ Damage et enfin DEAMS qui ont eu carte blanche pour délivrer leurs versions des tracks.

 

 

En attendant le prochain cap qui pourrait être une scène pour eux tous seuls et/ou un LP (un EP semble déjà être au programme cette année), on aura le plaisir de découvrir les mecs sur la scène du Divan du Monde le 14 janvier. Une introduction de qualité qui déroulera le tapis rouge à Jeru The Damaja.

Pour tout savoir sur la date, rendez-vous dans notre agenda.

XYWHY L’AUTRE RAISON D’ALLER VOIR JERU THE DAMAJA

 

L’EP et les remixes de XYWHY sont toujours dans les bacs.

XYWHY L’AUTRE RAISON D’ALLER VOIR JERU THE DAMAJA

 

 

Share This