Chez nous, si on est fan de hip hop dans son sens le plus large, il est difficile de ne pas connaitre le groupe A State of Mind, plus communément appelé ASM. Il est surtout difficile de ne pas avoir été exposé ces dernières années à leur son et à leur flow reconnaissable entre mille, même si les gars nous rappelaient fortement la vibe de Ugly Duckling au tout début.

En plus des 2 premiers albums disponibles en Europe, « Platypus Funk » en 2010 et « Crown Yard » en 2011 (le premier opus « Cosmic Flavour » en 2008 n’était disponible qu’au Japon), le trio composé du producteur – DJ Fade et des MCs FP et Green T, collectionne les apparitions à en faire pâlir tout artiste dont le rêve ultime serait d’occuper le terrain afin de durer dans le temps. Et c’est bien ce que ASM a réussi à faire en peu de temps avec autant de featurings et autres collaborations qu’on ne compte de dents dans la mâchoire d’un alligator. Le tableau de chasse est impressionnant : tout d’abord Wax Tailor qui les avait mis dans la lumière sur les albums « Hope & Sorrow » et « In The Mood For Life », puis Deluxe, La Fine Equipe, Jukebox Champions (dont Fade est membre), Chinese Man, John Milk, Scratch bandits Crew, Super Temple Sound et consorts.

Car elle est bien là la performance du groupe : se faire adopter dans le paysage hip hop hexagonal tant au niveau du public qu’à celui du milieu des producteurs et beatmakers du pays. Performance d’autant plus notable que les membres du trio sont canadiens, anglais et allemand. Une adoption réciproque puisque Fade vit aujourd’hui à Montpellier et puisqu’il n’est pas rare de voir le groupe sur les plus belles scènes françaises.

Après une tournée en 2014 – 2015 sous la bannière du ASM Sound System, projet qui revisitait sur scène leurs morceaux en mode sound system Jamaïcain (sur certaines dates on les voyait sur une scène transformée en ring de boxe), le trio nous présente aujourd’hui sans nul doute son projet le plus ambitieux : The Jade Amulet.

THE JADE AMULET : L’HIP-HOPÉE DE ASM (A STATE OF MIND)

Ambitieux à bien des niveaux. Et en premier lieu l’histoire épique que nous raconte ce 4ème album studio signé chez Hoso. La vidéo de « Dilemma » avait divulgué avant l’été ce qui s’annoncerait comme une « odyssée hip hop cinématographique » de haut vol. La vidéo installait le récit dans un monde chaotique entre western, péplum, film de samouraï et Ken le Survivant. FP était Shalim, le personnage central de l’histoire qui porte sur lui la fameuse amulette de jade, Green T était le narrateur et l’invité du morceau Mattic jouait le rôle du Général Rongon, le chef des armées du roi. Tous évoluaient au son du morceau qui mettait déjà en exergue la production chiadée de Fade.

Côté cinématique, on découvrait alors une animation façon comics (même si certains teasers montraient des scènes bien réelles nous plongeant dans une confusion totale entre réalité et fantasmagorie). Des dessins sombres et fournis qui au fil des semaines révélaient les décors et les autres personnages de l’épopée (incarnés par les artistes invités sur le disque), pour finalement se retrouver sur la BD de 40 pages (réalisée par Monkey Eggs) fournie avec le double vinyle dont l’intérieur lui-même représente une carte du royaume où se déroule l’intrigue. La Terre du Milieu du hip hop prend enfin forme !

THE JADE AMULET : L’HIP-HOPÉE DE ASM (A STATE OF MIND)

Le 16 octobre dernier sortait donc l’album avec comme tremplin le clip de “Masking” avec le featuring aussi inattendu que formidable de MF Doom qui affublé de son célèbre masque, prenait idéalement les traits du King Dumile, visiblement le grand méchant de l’histoire. Alors qu’on croyait mort Shalim (incarné par FP) suite à la dernière scène de « Dilemma », on le retrouve face au roi dans ce chapitre 14 (« Dilemma » était le chapitre 8). Roi qui n’est autre que son père. On pourrait voir dans ce découpage les influences d’un Tarantino avec une succession aléatoire des scènes faite de flashback ou de sauts temporels. Coté instrumentation, le précédent clip nous avait laissé dans une ambiance de western alors que pour ce face à face avec Doom, on a droit à des cordes et des cuivres lourds empruntés à un « Jeu de la Mort » avec Bruce Lee. Une tension palpable superbement entretenue par la belle prestation des rappeurs. Mais comme toute épopée, l’histoire semble continuer et ASM nous laisse l’eau à la bouche quant au dénouement.

Ce n’est peut être que le début après tout puisque le disque n’est dans les bacs que depuis peu de temps. Et nul doute que nous découvrirons d’autres chapitres en image dans pas très longtemps. Bien sûr, ayant en notre possession le disque et son comics, il ne nous appartient pas de vous révéler quoi que ce soit si jamais vous n’avez pas eu l’occasion de vous procurer l’œuvre.

Ceci-dit, vous aurez aisément deviné le cheminement du récit juste avec le tracklisting faisant une boucle de l’existence. L’instrumentation et les lyrics se mettent au service successivement de l’innocence et l’insouciance de la jeunesse (« Birth », « Chilhood », « Adolescence »), de la précipitation des événements (« War »), des sentiments (« Passion »), de l’heure des choix (« Doubt », « Dilemma », « Truth », « Temptation »), de la préparation (« Discipline »), du calme avant la tempête (« Revelry »), de l’affrontement (« Duel », « Masking ») et du dénouement (« Renaissance »). Ce qui est donc à retenir, c’est évidemment le traité, l’interprétation, la fantasmagorie, l’épopée…

A vous de vous faire votre idée et faites partie de l’aventure à l’écoute de cet album complet sur Deezer.

 

A vous enfin de vous imprégner définitivement de l’atmosphère de « The Jade Amulet » en assistant à l’un des concerts de la tournée qui a déjà débuté début octobre.

THE JADE AMULET : L’HIP-HOPÉE DE ASM (A STATE OF MIND)

 

 

L’album « The Jade Amulet » est disponible depuis le 16 octobre sur le Bandcamp de ASM

THE JADE AMULET : L’HIP-HOPÉE DE ASM (A STATE OF MIND)

TRACKLIST DE L’ALBUM :

01. Birth
02. Childhood
03. Adolescence
04. War
05. Utopia (feat. The Mighty Diamonds as The Elders)
06. Passion (feat. Laura Mayne as Ashira)
07. Doubt (feat. Kain The Poet as The Wild One)
08. Dilemma (feat. Mattic as Rongon)
09. Truth (feat. Astrid Engberg as The Oracle)
10. Temptation
11. Discipline
12. Duel (feat. Mattic as Rongon)
13. Revelry (feat. Liliboy Deluxe as Zenobia)
14. Masking (feat. MF Doom as King Dumile)
15. Renaissance

 

LES NOUVELLES DATES DE LA TOURNÉE (MAJ JUIN 2016) :

– le 8 juillet au Festival Les Indezikables de Chateauneuf de Gadagne (84)
– le 9 juillet aux Terres de Son à Tours (37)
– le 29 juillet au Pont du Rock à Malestroit (56)
– le 6 août au Lott Festival (Allemagne)
– le 12 août au Watt Air Jump Festival à Neuchatel (Suisse)
– le 19 août au Hip Hop Kemp (République Tchèque)
– le 31 août au Outlook Festival (Hongrie)
– le 24 septembre au Festival Les Givrés à Givrand (85)
– le 12 octobre à L’Alhambra à Paris (75)
– le 28 octobre à Ebullition (Suisse)
– le 29 octobre au Festival des Campagnes à Saint Laurent Nouan (41)

Toutes les dates sur le site de ASM

 

Share This