La semaine dernière est sorti le troisième volet de la série des EPs « Against The Current » du rappeur américain Chali 2Na. Ce 6 tires s’intitule « Bloodshot Fisheye » et s’est étayé du clip « Show Me ». Une occasion pour nous de revenir sur ce projet qui va au delà de la musique.

On est tous d’accord, Chali 2Na est l’un des membres les plus emblématiques de Jurassic 5. Certes, sa voix grave et son physique de déménageur le démarquent facilement des autres. Mais on retient aussi qu’il est un énorme showman dont le flow unique a été de nombreuses fois sollicité pour d’innombrables collaborations. De plus, ceux qui l’ont croisé une fois dans leur vie confirmeront qu’il est d’une gentillesse rare dans le métier. Les autres qui le suivent sur les réseaux sociaux savent également que le mec n’est pas avare d’échanges avec sa communauté.

Le projet « Against The Current » est une série d’EPs mais aussi (et surtout) la publication d’un art-book dans lequel figurera des photos et peintures de Chali 2Na. Pour ce dernier, l’artiste n’avait pas hésité à passer par le crowdfunding pour le financement. L’objectif ayant été atteint, la production du bouquin est lancée depuis peu et on aura le plaisir de le découvrir prochainement. 6 ans après son premier album « Fish Outta Water » (et la mixtape « Fish Market Pt.2 »), pourquoi le MC décide-t-il de réaliser une telle œuvre ? Pour comprendre la démarche, il nous faut remonter à loin.

Tout d’abord la genèse : amoureux du graffiti pendant ses jeunes années à Chicago dont il est natif, le jeune « Chicago 1000 » graffait partout où il passait. Même quand il déménagea à Los Angeles avec sa grand mère, il garda le malin plaisir d’inscrire son blaze sur les murs de la ville (baladez-vous à Marseille avec un maillot du PSG et vous comprendrez). Quelques années plus tard, sa maturité et son recule artistique l’emmènent naturellement vers d’autres arts cousins que sont la peinture et la photographie. Ayant fait ses preuves dans le rap, Chali 2Na revient à ses premières passions et les fait découvrir à sa fan base. Il ironise d’ailleurs à ce sujet en « regrettant » qu’il ait fallut la notoriété de J5 ou encore de Ozomatli (le groupe latin – funk dont il fût membre) pour faire reconnaitre ses autres compétences artistiques. Il concède néanmoins que les incessantes tournées des deux formations ne lui laissaient que peu de temps pour s’y consacrer.

CHALI 2NA : TON SUR TON

Ensuite vient l’élément déclencheur. En 2010 on diagnostique un cancer à son père qui décèdera une année plus tard. Un décès qui a bien sûr affecté le grand gaillard à la voix rauque. Un décès qui l’amène à réfléchir à la notion d’héritage au sens large du terme. Charlie Stewart Jr (son vrai nom) repense alors aux valeurs que lui ont inculqué ses parents, cette passion de la musique que la famille assouvissait tous les dimanches. Il pense à ce que lui a apporté l’émergence du hip hop quand il était adolescent. Et il se tourne alors tout naturellement vers les jeunes d’aujourd’hui, nés avec Internet, qui consomment les choses à vitesse grand V et qui ne regardent jamais derrière eux. Chali 2Na regrette certains aspects de notre époque sans passer pour le vieux ronchon de service. Non au contraire, il l’analyse, la comprend et l’accepte. Pour l’y aider, il s’appuie volontiers sur la citation de Mos Def qui disait que « si nous voulons connaitre le futur du hip hop, il faut connaitre le futur du peuple ». C’est surement cela qu’on appelle aujourd’hui « le turfu ». Ces jeunes et leur mode de vie ne sont peut être pas différents de ce qu’il était dans sa jeunesse quand il s’habillait comme ses idoles du rap et allait faire le groupie à leurs concerts.

« Against The Current » est donc un témoignage, celui d’un quarantenaire qui se construit entre passé et présent. C’est aussi un regard et une signature d’un homme qui ne peut que parler de ce qu’il a lui même appris. Et finalement, l’art picturale et la photographie sont sûrement les meilleurs moyens de stopper le temps ou du moins de le ralentir. Une suspension temporelle qui nous permet de contempler les choses à 360 degrés.

En attendant l’art-book qu’on attend avec impatience (avec les 2 derniers EPs prévus), on peut déjà se procurer les 3 EPs de la série et savourer l’œuvre de Chali 2Na en musique.

 

On commence par le plus récent « Bloodshot Fisheye » qui bénéficie des participations de Laid Law, Rakaa Iriscience et Brother J :

 

On continue à remonter le temps avec le deuxième volet « Manphibian Music » sorti en 2014 avec Akil The MC, Ozomatli ou My Son Jeru Salaam parmi les guests :

 

Et on termine avec « Against The Current » réalisé en 2012 avec entre autres les featurings de Ivan Neville et Ming Xia.

Share This