Le 23 octobre dernier Hocus Pocus était sur la scène de la Cigale pour nous présenter leur dernier album « Place 54 ». 90BPM vous livre son compte-rendu.

Après un premier album haut en couleurs Jazz, Funk, Groove, Soul et bien évidemment Hip-Hop, les princes français d’un style à l’ancienne confirment leur art avec leur nouvel album intitulé Place 54. Le 23 octobre dernier, ils nous présentaient cet album sur la scène de La Cigale. D’emblée, on est pris au corps par la pureté sonore qui se dégage du groupe; c’est aussi cela qui fait la personnalité de HP, comme quoi on peut faire du rap et avoir des musicos sur scène ; qui est composé d’un guitariste, d’un batteur, d’un bassiste, d’un piano-orgue électrique, d’un saxophoniste et d’un trompettiste.
Mais il ne faut surtout pas oublier la formation Hip-Hop composée de l’incomparable DJ Greem et bien sûr du MC 20syl en qui réside l’âme d’Hocus Pocus.

De là, commence un extraordinaire spectacle. Musique, lumières, jeux de scène et complicité avec le public, tout y est. Il ne manque absolument rien. Le concert n’est alors qu’une large démonstration du talent et des capacités du groupe. Tantôt Hip-Hop, on ne peut s’empêcher d’agiter la tête, tantôt Jazz, on claque des doigts et écoute.

Pendant un instant, le concert prend même un aspect Slam-Soul, 20syl se retrouvant seul sur scène avec le guitariste qui enchaîne des solos endiablés en accompagnant les lyrics soignés et poétiques du MC. Il ne faut pas oublier que HP c’est un groupe, et on le sent bien sur scène lorsque un par un, chaque membre nous montre de quoi il est réellement capable. Le guitariste, solo à la Hendrix, le pianiste, solo avec une distorsion électrique, le batteur, solo de Jazz, le bassiste, solo de Funk, les cuivres, solo Nouvelle-Orléans, DJ Greem, Passe-passe Old-School, et enfin 20syl, un peu de beatbox. Les fans auront appréciés ce moment de pure folie musicale.

De plus, la présence sur la scène, aux côtés de notre ami 20syl, d’une MPC ajoute à cet incroyable show une touche non négligeable qui nous rappelle pourquoi ce dernier a souvent été appelé le DJ Premier français. Enfin, le clou du spectacle, des surprises en cascade de différents featurings non annoncés.
Il y a tout d’abord Khondo, en featuring sur le nouvel album, mais aussi et surtout le groupe américain frère de nos chers français The Procussions, présents pour interpréter le premier extrait sorti en Maxi vinyle de Place 54 intitulé Vocab ainsi que la chanson phare du groupe intitulée Hip-Hop, qui se prolonge en une espèce de long bœuf organisé avec la collaboration du public.

Le concert se termine donc dans un fracas intense, tout le monde y compris ceux qui avaient déjà vu le groupe sur scène, ne peut être qu’abasourdi face à autant de talent et de puissance. Le nom d’ Hocus-Pocus est bien justifié pour ces magiciens de la musique.

Charly pour 90bpm.