Petit lexique de la Galaxie new-yorkaise et de ses rimes tranchantes par Vast Aire à l’occasion de la sortie de l’album de Cannibal Ox « The Cold Vein ».

Petit lexique de la Galaxie new-yorkaise et de ses rimes tranchantes par Vast Aire à l’occasion de la sortie de l’album de Cannibal Ox "The Cold Vein".

 
Cannibal Ox 
« Cannibal Ox est une métaphore qui exprime l’agressivité de nos mots, une forme de cannibalisme, comme si on mangeait les autres mc’s par nos rimes, ce mot représente une forme de colère, c’est une sorte de symbolique des deux mc’s qui s’affrontent lors d’une battle, c’est un peu l’ambiance « je ne vais faire de toi qu’une bouchée »…! Ox pour «cipher unknown», gravé sur mon bras (le O pour cipher désignant un cercle, un groupe, et désignant également le lieu où les mc’s improvisent et où se déroulent les battle rhymes, et le X pour Factor X signifiant l’inconnu.), c’est comme la mort, les gens ne savent pas de quel côté nous et nos rimes vont surgir.

 

Vast Aire
« Vast, c’est mon pseudo depuis le lycée. Osiris, qui était avec moi en cours et qui a d’ailleurs fait notre logo sur l’album et sur nos t-shirts, m’a donné ce surnom. Il m’a dit que Vast m’irait bien car à 15 ans je faisais 1m90, donc ça symbolisait l’espace que je prenais… !Après j’y ai rajouté le mot heir (qui signifie héritier), l’héritier du trône… j’ai changé ensuite l’orthographe en Aire, comme pour billionaire, étant graffeur et taggueur le côté visuel de ce blaze et la façon dont je l’écrivais me plaisait…. Après ça peut aussi s’écrire Air car je rappe en utilisant beaucoup d’air…

 

New-York en général et Harlem en particulier
Je suis né à Mont Vernon tout à côté du Bronx puis j’ai véçu dans le Queens. J’ai 24 ans et de mes 14 ans jusqu’à cette année j’ai vécu à Harlem. Depuis peu j’ai emménagé à Brooklyn je suis le colocataire d’El-P.

New-York est une ville immense et fascinante, les 5 quartiers eux mêmes sont si grands, je connais des gens qui ne sortent même pas de NY, ils ont déjà assez de distance pour aller d’un quartier à un autre ! Et puis New-York, c’est le berceau de la culture hiphop. Le Bronx en particulier. C’est là que tout a commencé. Harlem est comme la sœur du Bronx, les deux quartiers sont liés, car pour aller à Harlem tu dois passer par le Bronx si tu viens du centre ville. J’ai vu tant de b-boys dans les rues de ces quartiers depuis tout jeune, rappant, breakant, graffant, une telle énergie propagée dans les 5 quartiers, de la rue jusqu’au Nuyorican Poet café où on s’est fait connaître en freestylant lors des micro-ouverts.

 

Cold vein
C’est le symbole de la dureté des événements que tu traverses, la pauvreté, la maladie, la famine, peut importe le pays ou le niveau social, imagines que la femme que tu aimes tombe malade et jusqu’à sa mort, on dira que tu as traversé « a cold vein ». C’est une forme de guerre personnel que tu dois gagner. C’est une expression argotique qu’on a inventé et on est les seul à l’utiliser.

L’univers de l’album est construit autour du thème de la pauvreté. Y’a une expression qu’on emploie beaucoup également c’est « starving but happy », on a grandi pauvre mais on a un certain nombre de valeur qui nous a beaucoup apporté. On a appris des choses de notre vécu et de nos expériences et c’est ce dont on parle dans l’album.

 

 

 

Iron Galaxy
C’est le parfait exemple du titre cold vein. La dureté de l’endroit où l’on vit représentée par le fer (iron) dur et incassable, la galaxie étant le ghetto. Mais ça peut être autre chose que le ghetto, « The iron galaxy » peut être aussi dans ta tête, par exemple un enfant victime de pédophilie est dans cette « iron galaxy ».

 

B-Boy Alpha
Ce morceau est une forme de reminiscence pour Vordul et moi. On raconte comment on a grandi, c’est une série de flashbacks. Alpha signifiant le début, nos débuts comme jeunes b-boy, moi commençant à rapper à 10 ans dans le bronx avec mon collier de bonbon autour du cou et mon quarter water (jus de fruit acheté dans les épiceries portoricaines et qui coûte 1 quarter).….

 

Littérature
J’ai du lire 6 livres dans ma vie…Tom Sawyer, Malcolm X, Soul on ice et quelques autres. Mes influences viennent beaucoup plus des dessins animées, de Voltron à Thundercats en passant par Transformers et G.I Joe. Les bandes dessinées ont également une place très importante. Toutes les BD, Strange bien sûr, X-Men notamment. Vordul et moi dessinons depuis longtemps d’ailleurs c’est par le dessin qu’on s’est rencontrés. D’où l’aspect très visuel qu’on retrouve dans nos textes et nos descriptions.

 

Flow
On peut dire que Vordul et moi avons le même style mais que l’on utilise des armes différentes. C’est comme s’il utilisait une lance et moi un bâton.

Metal gear
C’est un morceau qui date de 1998, le premier qu’on ait fait avec El-P. On le trouvait un peu vieux c’est pour ça qu’il n’est pas sur l’album. Le morceau n’a rien à voir avec le jeu du même nom mais on aimait tellement ce jeu qu’on a décidé d’appeler le morceau comme ça.

 

Morceau préféré sur l’album
Chaque morceau a son propre parfum, mais je dirais a quelqu’un qui ne connaît pas l’album, d’écouter Rasberry fields, Vein, et Battle for Asgaard…d’ailleurs l’album d’Atoms Family arrive bientôt.

 

Nas vs Jay-Z
C’est le meilleur. J’adore ce qu’il fait, son dernier album est fabuleux. Il bat Jay-Z.