ÉTATS-UNIS ET ALLEMAGNE, UN ALBUM INTERNATIONAL QUI NE POUVAIT QUE SE RETROUVER SUR LE LABEL JAKARTA RECORDS.

 

 

La question mérite d’être posée : nous serions – nous intéressés à l’album « UNO » du rappeur allemand Umse s’il n’y avait pas eu le nom de Nottz sur la pochette ainsi que celui de Jakarta Records en tant que label ? Il y a de grandes chances que non pour être honnêtes. Non pas que la scène hip hop germanique soit dénuée d’intérêt. Elle reste toujours active mais force est de constater qu’elle s’est fait un peu dépasser par la scène belge ces derniers temps (au même titre que la France d’ailleurs). Et ceux qui oseraient parler d’une langue incompréhensible, on leur rappelle que la plupart d’entre nous ne carrent toujours rien à l’anglais et l’américain. Et puis, il aurait fallu faire allemand en LV2 à l’école et pis c’est tout.

C’est peut-être la grande force de Jakarta Records de nous avoir accrocher sur ce projet. Le label a beau être allemand aussi, il s’est tourné depuis le début vers l’international tout en signant de très bons artistes locaux (Suff Daddy, Flofilz, Sterio etc.). En commençant, certes, par les pays voisins avec notamment les norvégiens Ivan Ave et Ol’ Burger Beats ou le français Bluestaeb, mais pour finir par aller beaucoup plus loin avec l’australien Ta-Ku, le californien Freddie Joachim ou encore le japonais Brrwd. Et mine de rien, à force de s’intéresser au label parce qu’il a l’habitude de nous proposer de bonnes choses, on finit par remarquer quelqu’un comme Umse qui au passage, est un vétéran dans son pays, en ayant remporté le « Myspace Most Wanted Contest » en 2007.

Mais on ne va pas se mentir, la mention du nom de Nottz reste l’appât principal. Ayant collaboré avec Rawkus, Busta Rhymes, Snoop Dogg, Blu, Asher Roth, The Soul Council de 9th Wonder et Aftermath, on sait qu’il est un des producteurs préférés de Dr Dre. De plus, les amateurs des samples soul seront encore servis puisqu’il en a saupoudré l’ensemble de « UNO » avec quelques fulgurances.

En soi, c’est un beau fait d’arme de la part de Umse qui a réussi à accrocher le célèbre beatmaker américain à son tableau de chasse. Franchement, bien qu’on ne peut s’empêcher de penser à une commande plutôt qu’un coup de cœur mutuel, il a réussi à allier l’utile à l’agréable. L’utile pour attirer l’attention sur lui pour prendre un peu plus d’envergure et l’agréable en réalisant peut-être le rêve de tout rappeur qui se respecte. Surtout que, sauf erreur de notre part, Nottz n’a pas beaucoup collaboré avec des artistes hors US dans sa carrière. L’absence d’invités (à part Megaloh sur le très bon « Alles Reduziert ») témoigne peut-être d’ailleurs de la recherche d’un kif solitaire. En tout cas, Umse a fait les choses dans les règles en se rendant carrément en Virginie voir son partenaire, comme en témoignent les images du clip de « Tim Taylor ».

 

 

Le résultat est plaisant. Le flow allemand épouse bien les beats soulfull. En attendant de traduire et de comprendre les paroles, on avoue être globalement séduit par l’ambiance des 10 titres du disque. Et si on considère que la musique est avant tout une affaire de ressenti, de feeling, on peut dire que le contrat est rempli.

 

 

L’album « UNO » est trouvable sur l’ensemble des shop en ligne.

 

 

TRACKLISTING :

01. Guck Ma Einer An
02. Tim Taylor
03. Woher Und Wohin
04. Alles Reduziert (feat. Megaloh)
05. 2020
06. Klick Klack
07. Ansonsten Alles Gut
08. Perfekter Zeipunkt
09. Schornstein
10. Resümee

Jakarta Records – Mai 2020