NOUS AVONS TOUS ÉTÉ EXPOSÉS À PLEIN DE SENTIMENTS PENDANT LE CONFINEMENT. LITTLE SIMZ A RÉUSSI À FINIR SON EP.

 

 

De son aveu, l’année 2019 a été la meilleure de la vie de Little Simz. Son album « Grey Area » fût une réussite, d’abord à titre personnel avec une sorte d’auto-analyse de son évolution, puis à travers le plébiscite des médias et du public. Dans le game depuis maintenant 10 ans, elle avait franchit un nouveau cap à l’âge de 25 ans. Et puis, comme n’importe quel être humain, son élan s’est vu stopper par la crise sanitaire du Covid-19 qui l’a forcé à se confiner. Alors que l’Angleterre se prépare aussi à se déconfiner après avoir payé un lourd tribu en matière de décès, la rappeuse vient de livrer l’EP « Drop 6 » dont elle en a expliqué le contexte dans un long message sur les réseaux sociaux.

Elle explique avoir un peu souffert de l’enfermement, comme beaucoup de gens isolés. Elle qui est une bête de travail casanière, elle pensait être habituée à la solitude. Mais à force, elle fût elle-même confrontée à la procrastination et au découragement. C’est ce qui est arrivé lorsqu’elle avait commencé à bosser sur cet EP début avril, quelques jours après le décret du confinement de son pays. Il est vrai que quand on est trop libre, on n’arrive pas forcément à se recentrer constamment. Little Simz fût également confrontée à la relation avec les autres. Elle évoque cette histoire avec son voisin qu’elle n’avait jamais rencontré jusque-là, de part leurs horaires différents. Cet homme était forcé de télétravailler et fût déranger par la musique en pleine journée. Ce qui força l’artiste à adapter ses séances de travail. Vous ajoutez à cela le manque qu’a procuré l’éloignement de ses proches (sa maman principalement) et vous obtenez un processus de création en dent de scie.

Comme tous, Little Simz a gardé le lien avec le monde grâce aux réseaux sociaux. Après quelques temps de déprime, elle était tombée sur de belles photos qui l’ont renvoyé vers cet art qu’elle aime beaucoup. Sa créativité s’était réveillée de nouveau en reparcourant ses propres photos pour redéfinir sa propre image, une nouvelle idée de sa perfection. Cet effet miroir l’avait remis sur la voie du travail et elle a pu finir les 5 titres qui sont tout sauf déprimants.

 

L’EP « Drop 6 » est disponible sur Spotify et Apple Music.

 

 

TRACKLISTING :

01. Might Bang Might Not
02. One Life, Might Live
03. Damn Right
04. You Should Call Mum
05. Where’s My Lighter

Age 101 Music – Mai 2020