GÉRARD BASTE N’A PAS ATTENDU LE CONFINEMENT POUR SE METTRE À L’AISE, ET NOUS AUSSI.

 

 

On ne va pas s’étendre sur le beau « Black Face » dont quelques cadres de la marque du Slip Français ont été à l’origine en début d’année. Pour nous, le vrai roi du slip a toujours été Gérard Baste (bien avant les bobos marketeux en mal de promo). Après avoir rappelé qu’il était aussi « Le Prince de la Vigne » en 2016, il revient à un de ses sujets préférés, son slibard, avec « Dans Mon Slip Volume 2 ».

Le premier volume était plus une compilation d’inédits ou de one shots distillés ici ou là. Une mixtape post – Svinkels qui faisait office de rampe de lancement pour l’album sur la vinasse. C’est d’ailleurs grâce à cela que Baste a pu consolider sa notoriété et par la même son lien avec les gens qui le suivent. D’ailleurs, il utilise très souvent les moyens de communication moderne pour partager son quotidien (c’est définitivement de rigueur en temps de confinement). « Le Prince de la Vigne » avait d’ailleurs fait l’objet d’une campagne de financement participatif dont une des contre – parties était l’organisation d’un apéro chez lui.

Sous ses aires de bon vivant insouciant, Gérard Baste avance et progresse en tant qu’artiste. Tout d’abord, il est toujours bien soutenu coté production avec la multitude de beatmakers de talent que compte son entourage. Parmi eux, on note la présence de DJar One sur pas moins de 8 titres. Ensuite, si plusieurs titres relèvent encore de la parodie comme « Slip Life », réinterprétation sous la ceinture du « Street Life » de The Crusaders et Randy Crawford de 1988, ou encore sur « Lunettes Zizi », il y a des passages plus personnels et sérieux comme l’évocation de son fils sur « Des Promesses ».

Tout ce travail rapproche « Dans Mon Slip Volume 2 » d’un véritable album, qui à défaut d’être complètement cohérent, est résolument homogène. Baste y a tout mis comme l’artwork du disque le laisse entendre : en effet, il y a rajouté beaucoup plus d’éléments que sur la précédente pochette (saucisson, manette de jeux, tire-bouchon et le dernier objet qu’on n’a pas encore ou voulu identifier). Surement le kit de survie idéal pour le confinement et résolument une énième invitation à découvrir son univers, sa vie.

 

 

Pour terminer, si on devait sélectionner nos préférences, on distinguerait « Tout Péter » (avec Xavier), « Bonne Nuit », « Helfest RMX », « Sacavins ! » et « Chaud Patate » rien que par la présence de Seth Gueko.

 

Le reste est à découvrir sur l’album « Dans Mon Slip Volume 2 » qui est disponible partout.

 

 

TRACKLISTING :

01. Bonne Nuit
02. Slip Life (feat. Fancie)
03. Olé!
04. Dans la Baraque
05. Les Morfalous (feat. Wamo)
06. Chaud Patate (feat. Seth Gueko)
07. Des Promesses
08. Hellfest RMX (feat. Xavier, Nitro & Waxx)
09. J&M
10. L’épicier (feat. Lady F)
11. Lunettes Zizi
12. Nuit d’Amour
13. Dirty Apéro (feat. San Nom)
14. Saxo Toujours (interlude)
15. Sacavins !
16. Tu Connais Déjà
17. Tout Péter (feat. Xavier)
18. Bonne Journée

Bendo Music – Mars 2020