1996 – 2019 : MÊME COMBAT POUR RAS KASS. NORMAL DONC QU’IL DÉGAINE LE SEQUEL DE « SOUL ON ICE ».

 

 

Lui aussi aura voulu créer un pont (ou une continuité) entre son nouvel album et son premier opus d’il y a 23 ans, à l’image de Rick Ross (« Port of Miami 2 »), de Nas (« Lost Tapes II »), ou même de The Alchemist sur du moins long terme (« Yacht Rock 2 »). Sauf que à la différence de Rozay, Ras Kass n’a pas souhaité faire un bilan, même après un quart de siècle de carrière. Non, lui est conscient que les choses n’ont pas changé, elles sont même devenues pires. Alors, plus que jamais, il ressort sa verve qui ne l’a jamais quitté depuis « Soul on Ice » en 1996.

En 3 ans d’absence, c’est à dire sans publication de disques à proprement dit, le rappeur a vraiment eu le temps d’observer le monde et particulièrement son propre pays les États-Unis et l’avènement de son Président Donald Trump. Si les suprémacistes blancs ont toujours existé, ils se sentent désormais légitimes et ne se sont pas privés de cette auto-proclamation pour commettre les attentats récents. Natif du quartier de Watts, il sait parfaitement les méfaits du racisme anti-noirs. Il y a encore plus de crime haineux et toujours autant de faux prédicateurs. Alors, Ras Kass frappe encore… et encore. Mais le rappeur de 46 ans ne se la joue pas vieux réactionnaire. Il vient aussi taper dans la folie de notre époque et toute sa futilité, des jeunes rappeurs à tous les mythos de la planète en passant par le fléau de la drogue.

Bien qu’il considère « Soul on Ice 2 » comme la suite du premier volume, l’album lui permet également de faire un point rapide sur sa carrière. Plutôt sur son statut. Sur « Grammy Speech », il a bien conscience qu’il a toujours été sous – estimé (et on le pense aussi) et qu’il n’accèdera jamais au Graal de la célébrité. En plus d’être clairvoyant, il est aussi lucide. Mais rien de surprenant quand on connait le bonhomme.

 

 

Autre détail d’ordre symbolique, un livre intitulé « Soul Ice 2 – The Lyrics of Ras Kass » est également en vente en édition limité. Comme son nom l’indique, il contient des textes manuscrits du rappeur ainsi que des croquis du tatoueur Miya Bailey et 2 œuvres de l’artiste Mr. Soul. Tout cela pour la modique somme de 50 dollars.

Encore une fois, Ras Kass nous prouve qu’il n’aura de cesse d’appuyer là où ça fait mal, se collant comme une écharde dans le doigt des puissants et nous confrontant aussi à nos propres contradictions. Amen.

 

 

« Soul on Ice 2 » est récupérable sur toutes les plateformes et plus précisément sur son Bandcamp.

Quant au livre, il est disponible sur Apple Books ou sur Amazon.

 

 

TRACKLISTING :

01. Silver Anniversary
02. Grammy Speech (feat. Diammond D)
03. Midnight Sun (feat. Ceelo Green)
04. F.L.Y. (prod by Green Lantern)
05. Street Superstar
06. White Power (feat. Immortal Technique)
07. Shark Week
08. Wxt Thv Shxts
09. The Long Way (feat. Everlast)
10. Guns N Roses (feat. Styles P & Lil Fame)
11. LL Cool J (feat. Snoop Dogg)
12. Trapped Music
13. Gingivits (w/ Jamo Gang : ElGant, J57 & Ras Kass)
14. Can U Feel It (feat. Pete Rock)
15. Opioid Crisis

Mello Music Group – Septembre 2019