VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE FAIT PARTIE DE CEUX QUI L’ON DÉCOUVERT SUR SCÈNE EN DÉCEMBRE DERNIER POUR SON PRÉCÉDENT ALBUM. ET BIEN SACHEZ QUE MAC AYRES VIENT D’EN SORTIR UN NOUVEAU.

 

 

Depuis qu’il est passé au long format avec « Something To Feel » l’année dernière (après son tout premier EP « Drive Slow » encore un an auparavant), Mac Ayres semble y prendre goût puisqu’il nous délivre son deuxième album « Juicebox ». Et ce avec une fréquence assez métronomique puisque les disques sont divulgués à chaque fois durant l’été.

Si ce n’est pas délibéré, l’été représente bien la musique du new – yorkais qui délivre une RnB aussi rafraichissante que simple. Sa voix et sa guitare sont omniprésentes sur des productions sans complications aucune. Si le contenu de l’opus ne nous surprend plus, il arrive encore à nous plaire, bien que dans l’ensemble reste en deçà de « Something To Feel ».

Ce qui nous frappe dans « Juicebox », c’est que certains morceaux viennent titiller les sonorités new jack swing des années 90. La guitare vient compléter des rythmiques digitalisées et des synthés comme sur « I Wanna Give Up », « Get Away » et « Walking Home ». Ces deux derniers morceaux auraient pu être écrits pour un Keith Sweat pour que vous compreniez bien l’ambiance. Cette guitare qui peut aussi nous renvoyer vers la funk de la période Chic avec « I Just Need Love », « Caught Up » ou encore « Better ». Et par moment, on retrouve des atmosphères jazz – soul à la The Roots ou encore D’Angelo (« Where Do We Go From Here », « Something More »). Une autre différence est qu’on a l’impression que Ayres se la joue un peu plus lover en signant de belles balades comme « Walking Home », « Saving » ou « Come Thru » qui comporte la participation de 9th Wonder en guest.

« Juicebox » est encore une fois un album sans prétentions qui illustre bien le travail sérieux de Mac Ayres. Les pistes arrivent à nous faire hocher la tête. Le musicien entame une tournée aux États-Unis jusqu’à début décembre. D’ici là, on apprendra peut-être qu’il reviendra se produire en France, en décembre, pour que cela tombe dans un timing qui semble convenir à l’artiste. Et à nous aussi.

 

 

« Juicebox » est disponible à l’achat sur Apple Music et en streaming sur Spotify.

 

 

TRACKLISTING :

01. I Wanna Give Up
02. Shadows
03. I Just Need Love
04. Where Do We Go From Here (feat. DJ Harrison)
05. Get Away
06. Summertime (Live)
07. Jumping Off The Moon
08. Walking Home
09. S**t Covered In Gold (feat. Tiffany Gouche)
10. Saving
11. Caught Up
12. Fear (feat. Uhmeer)
13. Smiley Boy (Live)
14. Come Thru (feat. 9th Wonder)
15. Better
16. Something More (feat. Butcher Brown)

Dixon Court Records – Août 2019