COMME L’A FAIT MARVEL, BLACK MILK TERMINE UNE PHASE DE SA CARRIÈRE AVEC CET EP « DiVE ».

 

 

Depuis 2016 on avait beaucoup associé Black Milk à son association avec le groupe Nat Turner Rebellion. Elle lui aura permis de produire deux albums et surtout de tourner en mode jazz band instrumental pendant un certain temps. Il n’y avait guère que l’album « Fever », datant de février 2018, qui l’avait remis seul sur le devant de la scène. Et dans ce dernier opus se trouvait le titre « DiVE » qui a semblerait-il influé sur la réalisation de nouvel EP du même nom.

Comme Marvel et la fin de sa phase 3, Black Milk s’est fixé un cap jusqu’en 2020, année au-delà de laquelle il annonce vouloir « abandonner une grande partie de ses habitudes, de ses coutumes et de sa mentalité ». L’artiste ayant commencé sa carrière il y a 15 ans, est prêt à passer à une nouvelle étape dans sa musique sans toutefois préciser la teneur de ce qui va se passer. On sait qu’il est toujours allé de l’avant mais il n’a jamais franchi des frontières de styles à proprement dit. D’ailleurs il précise qu’il n’abandonnera pas ses standards. Ceux qui pourraient croire qu’il se mette à l’EDM ou à la country peuvent être rassurés.

Bref, « DiVE » semble être la dernière mouture d’une ère pour Black Milk. L’EP sonne encore majoritairement organique avec encore une fois l’apport d’un vrai groupe de musiciens : Ian Finkelstein un prodige du jazz à Detroit, RoDerrick Gaston, Daru Jones un batteur prisé pour les tournées de grands artistes et Sasha Kashperko bassiste et guitariste déjà présent sur « Fever ».

L’ensemble reste dans la lignée de ce qu’à fait le rappeur ces dernières années, ni plus ni moins. C’est encore bien réalisé il faut l’admettre mais rien d’extrêmement transcendant. Si on devait faire ressortir des tracks, on pencherait pour « Black NASA », l’un des moins organiques, mais aussi les presque housy « Blame » et « TYME », pour finir par les complexes « DiVE Pt.2 » et « Now Begin » qui clotûre le disque et ouvre subtilement, dans son nom et sa forme vers l’avenir de Black Milk.

Limite on mettrait cet EP de coté pour savoir le plus rapidement possible ce qu’il se passera l’année prochaine.

 

 

Vous pouvez trouver l’EP « Dive » partout mais particulièrement sur le Bandcamp de Black Milk.

 

 

TRACKLISTING :

01. Save yourself
02. Black NASA
03. If U Say (feat. BJ The Chicago Kid)
04. Relate (Want 2 Know) (feat. MHAD)
05. Blame
06. Swimm (feat. Phil Swish)
07. DiVE Pt. 2
08. Don’t Say
09. Out Loud
10. TYME
11. Now Begin

Mass Appeal – Août 2019