DEUX ANS APRES LEUR GROUPE DE RAP ET UNE ANNÉE 2018 BIEN REMPLIE POUR CHACUN, SALAAM REMI ET JOELL ORTIZ ONT TROUVÉ LE TEMPS DE NOUS PONDRE UN PETIT EP PUREMENT NEW-YORKAIS.

 

Joell Ortiz sait s’entourer, c’est le moins que l’on puisse dire. Alors que son année 2018 s’était remplie grâce à son album commun avec Apollo Brown, il avait réitéré début 2019 en s’associant avec Fred The Godson. Le voilà maintenant qu’il s’affiche avec une pointure en-dessus en la personne de Salaam Remi, célèbre producteur des Nas, Amy Winehouse, The Fugees ou encore Alicia Keys pour ne citer que ceux-là et pour vous permettre d’écouter l’EP avant la tombée de la nuit. Remi qui clôturait 2018 avec l’excellent « Stream of Thought Vol.2 : Traxploitation » en équipe avec Black Thought.

Les deux compères signent ensemble l’EP « BoxTalk » qui comprend 5 titres dans la pure tradition new-yorkaise avec ce qu’il faut de kicks. Seul « Shake Dat Je’llo » s’autorise un brin de second degré avec l’alter-égo ultra hispanique de Ortiz « Big Chachao », le sample de « Hijack » de Enoch Light rendu célèbre par les Beatnuts, et des culs partout dans le clip.

Ortiz et Remi n’en sont pas à leur première collaboration puisqu’on les avait vu il y a deux ans sur le projet NO PANTY (on vous laisse faire la traduction vous-même) aux cotés de Nitty Scott and Bodega Bamz.

 

 

 

L’EP « Boxtalk » est disponible sur les plateformes de streaming.

 

 

TRACKLISTING :

01. Keep’n On
02. Shake Dat Je’llo
03. Box Talk
05. Brooklyn What
06. Cant Stop Wont Stop

Louder Than Life Records – Juin 2019