APRÈS EMINEM, ILLA J ET ROYCE DA 5’9′ L’ANNÉE DERNIÈRE, C’EST AU TOUR DE CLEAR SOUL FORCES DE PORTER L’ÉTENDARD DE DETROIT. L’ALBUM « STILL » SONNE LEUR RETOUR APRÈS 3 ANS DE PROJETS INDIVIDUELS.

 

Le schéma est somme toute classique. Un groupe rencontre du succès, sort 2 ou 3 albums remarqués puis splitte pour permettre à ses membres de s’affirmer en solo. Tout cela pour mieux revenir au complet. Par exemple, cela a été le cas de The Internet l’année dernière. Pour Clear Soul Forces, on assiste à la reformation pile poil pour les dix ans de leur début, enfin presque. Le temps passe vite mais c’est peut-être parce que E-Fave, L.A.Z., Noveliss et Ilajide ont gardé un air juvénile et sont fans de jeux vidéos et de mangas. Ça rajeunit forcément.

 

 

Accumuler de l’expérience et de la confiance, tel est le maitre mot du quatuor de Detroit. Une confiance matérialisée par exemple par la production entièrement assurée par Ilajide. L’album étant composé par de vieux sons du placard et par de tout nouveaux, ce dernier a expliqué qu’il s’est beaucoup plus éclaté à travaillé les prods récentes car elles correspondaient plus à ce qu’il était aujourd’hui. Une confiance (surtout une passion) qui a aussi convaincu Noveliss à récemment lâcher son taf pour se consacrer à la musique.

Pour « Still », Clear Soul Forces met l’accent sur l’unité, le travail de groupe. On savait que le style de chaque membre se fondait bien dans un ensemble cohérent mais là le groupe parle carrément de fusion. Ce dernier évoque la chance d’être un vrai groupe en 2019 et non un collectif fait de petits bouts collés les uns aux autres. En ce sens, « Hit Me Now » contient toute l’essence de la formation selon les intéressés. Ce n’est peut-être pas par hasard qu’ils ont choisis de publier le clip le jour de la sortie de l’album.

 

 

Le reste est du boom bap d’une belle qualité. On apprécie tout particulièrement des morceaux comme « Diamond Ryhmin' » et sa prod à la J Dilla, le classique mais efficace « Dinner Time », l’intro housy de « Pump Pump » et la clôture de 7 minutes « Don’t Stop » qui ressemble aux derniers instants d’une colonie de vacances qu’on a vraiment pas envie de quitter et qu’on essaye de faire trainer.

 

Retrouvez l’album sur le Bandcamp de Clear Soul Forces.

 

 

TRACKLISTING :

01. Blaow (feat. DJ Odilon)
02. Hit Me Now
03. Diamond Rhymin’
04. Sword Play (Nameless RMX)
05. Kick It
06. Dinner Time
07. They Shootin
08. Say (What)
09. Still Enterlude
10. Pump Pump
11. Don’t Stop

Fat Beats – Février 2019