Santigold vit vraiment à 100 à l’heure. Alors qu’elle a accouché de jumeaux il y a à peine 4 mois, là voilà qui assure la première partie de la tournée de Lauryn Hill à travers le monde, tout en cherchant à produire du lait pour allaiter. Et on vient d’apprendre, par le biais de la sortie de cette mixtape surprise “I Don’t Want: The Gold Fire Sessions” qu’elle avait fignolé les derniers détails à 9 mois de sa grossesse !

Dans une récente interview, elle a confirmé que le processus de bouclage fut douloureux. Là où elle pouvait produire un morceau en 10 minutes auparavant, la mixtape fut un peu plus longue à terminer. D’autant plus qu’en plus de sa grossesse, elle avait entreprit de déménager de New-York à Los Angeles. Elle avait tenu alors à produire la majorité des morceaux avant de bouger. Heureusement, comme c’est une mixtape, plusieurs tracks étaient plus anciens et il s’agissait de les optimiser. Mais tout de même, on apprend que « Gold Fire » avait été finalisé la semaine du terme.

A la vue de sa vie trépidante, le format d’une mixtape s’imposait naturellement. La compilation de nouvelles et plus vieilles inspirations musicales associée à des paroles relatant des thèmes ponctuels et des émotions du moment. Plus qu’un analyse pointue, Santigold délivre ses commentaires sur les sujets politiques, raciaux, religieux, sociétaux et même écologiques. D’ailleurs elle nous demande de ne pas trop se focaliser sur les paroles.

Ce qui surprend, c’est le traité dancehall de l’ensemble qui résulte d’un élan estival. En réalité, il s’agit plus d’une ambiance caribéenne insufflée par Dre Skull, le patron du label Mixpak Records. De plus, un précédent voyage en Jamaïque avait fini par l’influencer.

Naissance ou pas, Santigold n’a pas lâché la rampe. Bien au contraire, on dirait qu’elle n’a jamais pris de pause. Mais tout de même sa maternité la forcera sûrement d’avoir une approche différente de la musique. Avec “I Don’t Want: The Gold Fire Sessions”, elle se rappelle au moins à notre bon souvenir.

 

La mixtape “I Don’t Want: The Gold Fire Sessions” est disponible sur l’ensemble des plateformes de streaming et de téléchargement légal.

 

 

SANTIGOLD DE RETOUR AUX AFFAIRES MAIS EN MODE DANCEHALL

TRACKLISTING :

01. Coo Coo Coo
02. Run The Road
03. Wha’ You Feel Like
04. I Don’t Want
05. Valley of The Dolls
06. Why Me
07. Crashing Your Party
08. Don’t Blame Me – Shenseaa
09. A Perfect Life
10. Gold Fire

Downtown Records – Juillet 2018

 

 

Share This