Le parcours de Jorja Smith est symptomatique de notre époque. Elle est jeune, belle et chante bien. Du coup, à l’aube de sa carrière en 2016, elle se voit vite plongée dans le bain à l’aide des grands médias et des marques qui cherchent constamment à récupérer la future bombe mondiale, d’autant plus qu’il s’agit de la protégée de Drake et qu’elle s’est fait adoubée par Kendrick Lamar sur la bande originale de « Black Panther ». Bien sûr, son talent est indéniable et ses premiers morceaux (sur l’EP « Project 11 » notamment) aux textes engagés lui avaient fait remporter un Brit Award et le cœur d’un grand nombre de fan.

Mais nous, ça nous saoule qu’un.e artiste fasse son beurre pendant deux ans avec moins de 10 tracks dans la besace. Évidemment, même à une époque à réaction, prendre son temps, préparer le terrain est une preuve d’intelligence et de sagesse. Et du temps, Smith en a pris avec la divulgation de 4 morceaux tirés de son premier album en près d’un an et demi. Trop long pour les fans en manque de contenus. Mais à l’écoute de « Lost & Found », on a oublié nos griefs et on a fondu comme des canards.

 

« LOST & FOUND » DE JORJA SMITH : LES DEUX ANS D’ATTENTE SONT TERMINÉS

 

Les soutiens de Drake, Lamar, Skrillex, Stormzy ou encore les influences de Dizzee Rascal, la chanteuse a eu des retours de gros noms et pas des plus doux, additionnés à des sorties typiquement underground UK comme « On My Mind » et l’énergie de son jeune age, tout cela pouvait nous faire penser que le premier album de la belle anglaise allait être dans une tonalité plus virulente. Il n’en est rien puisque « Lost & Found » et bel et bien un album de RnB parfois langoureuse et emplie du sentiment universel de l’amour. Il y a bien sur le freestyle « Lifeboats » que la chanteuse s’adonne à quelques passages rappés. Morceau sur lequel d’ailleurs, Smith traite d’un de ces thèmes de prédilections, les injustices sociales (elle milite pour les droits des femmes) et raciales.

 

 

Mais ceux qui n’attendent que du name dropping ne peuvent être que déçus. Pourraient-ils comprendre que même à bientôt 21 ans, une jeune femme souhaite délivrer des chansons qui lui ressemblent ? Bien sûr, il y a la pression de l’industrie musicale et on peut dire que Jorja Smith répond parfaitement à ses règles. Mais musicalement, elle a voulu garder le contrôle.

Et pourtant l’album n’est pas dénué de reliefs et est loin d’être naïf. La native de Wallsall veut jouer sur sa voix. D’ailleurs, la playlist ne contient aucun featuring bien qu’on imagine aisément que les propositions ont due être légions. A cette question qu’on n’a pas cessé de lui poser ces derniers jours, elle répond que cette éventualité pourrait se présenter pour son prochain opus. Pour le moment, elle souhaite qu’on la découvre brute. Et puis, en bonne anglaise qu’elle est, il ne serait pas impossible qu’elle nous propose des remixes des morceaux dans un futur proche.

 

 

« Lost & Found » reste de bonne facture. Les interprétations de Smith arrivent à nous transporter. L’instrumentation, qui frôle la pop par endroit, est peut-être le petit point faible et ne met pas en valeur l’intention de l’artiste d’une manière parfaite. On atteindrait la perfection si un Childish Gambino ou un Sampha venait se mêler à la bataille. Mais cela viendra peut être tant la marge de progression est grande. Car on est d’accord pour dire que le meilleur de Jorja Smith s’inscrit dans l’avenir.

De passage à We Love Green et dans diverses émission de télé et de radio il y a quelques jours, on est aussi d’accord pour dire que le live est une vraie valeur ajoutée. Smith sait résolument nous faire véhiculer ses émotions sur scène. Cela se vérifiera à son prochain passage en France le 22 octobre à l’Olympia. Mais c’est déjà complet.

 

L’album « Lost & Found » est disponible partout.

 

 

« LOST & FOUND » DE JORJA SMITH : LES DEUX ANS D’ATTENTE SONT TERMINÉS

TRACKLISTING :

01. Lost & Found
02. Teenage Fantasy
03. Where Did I Go ?
04. February 3rd
05. On Your Own
06. The One
07. Wandering Romance
08. Blue Lights
09. Lifeboats (freestyle)
10. Goodbyes
11. Tomorrow
12. Don’t Watch Me Cry

FAMM / Because Music – Juin 2018

 

 

Share This