On ne peut pas dire que Nicholas Craven soit inactif. En plus de ses productions pour d’autres, il doit publier un beat instrumental tous les 3 à 5 jours sur son compte Soundcloud. A vrai dire, là est l’apanage de tout beatmaker qui souhaite partager sa musique sur la toile.

Un peu plus de 10 ans après ses débuts, voilà qu’il sort « Craven N », son premier et complet projet en tant que producteur. Le résultat d’une longue digestion du rap d’Amérique du Nord mais sûrement un une étape charnière dans son parcours.

Dans ce genre de cas, on comprend que le montréalais (mais originaire de Toronto) ait voulu frapper très fort et faire les choses bien. Même si « Craven N » finit par ressembler à un album compilation, le casting est tout de même somptueux avec Roc Marciano (ex Flimode Squad), les deux frères Westsidegunn et Conway, Planet Asia (qui vient de sortir l’album « The Golden Buddah ») pour ne citer que les plus en vue du moment.

L’artwork du disque, réalisé par Étienne De Durocher, est aussi très évocateur de la volonté de Nicholas Craven de son univers, son parcours mais aussi de ses influences. Ok, la beuh et la bière sont dans le sac mais on remarque le vinyle du « Angel of The Night » d’Angela Bofill. Ceci pour nous signifier que le producteur tire ses inspirations de musique noire américaine des 70s.

 

L’album « Craven N » est disponible sur le Bandcamp de Nicholas Craven.

 

 

« CRAVEN N » : LE PREMIER LONG FORMAT DE NICHOLAS CRAVEN

TRACKLISTING :

01. Roc Marciano : Wolfing Down
02. Westsidegunn : Razors
03. Conway : Bandit
04. Johnny Hustle & Benny : Dying
05. Planet Asia : Iceberg
06. Tha God Fahim : Panel Lift Up
07. Sheek Louch : YNR
08. Jimmie D & Boy6lue : Shootouts In Sud Ouest
09. From Here To Quebec

Décembre 2017

 

 

Share This