Nous sommes en novembre 2015 et Sly5thAve vient d’organiser avec Eric Coleman (de la boite de production Mochilla) et le producteur Kentyah Fraser un concert caritatif avec comme invités des calibres de la scène californienne. L’objectif de l’opération était de soutenir la construction d’une école à Compton.

Quelques mois plus tard, il démarrait le projet de revisiter l’œuvre de Dr Dre, figure emblématique de cette petite bourgade du comté de Los Angeles bien connue des fans de hip hop, qui assista au concert de bienfaisance et venu le féliciter juste après. Il n’en fallait pas plus au musicien pour se lancer. 2 ans plus tard, Sly5thAve nous propose 23 tracks rassemblés sous le nom de « The Invisible Man : An Orchestral Tribute To Dr Dre ».

 

SLY5THAVE REVISITE MAGISTRALEMENT DR DRE

 

« The Invisible Man » n’est pourtant pas un titre de Dr Dre. Non, ce nom est emprunté au livre de Ralph Ellison (titre français : « Homme Invisible, pour qui chantes-tu ? »), paru en 1952 et qui pose les bases de la réflexion sociale et culturelle de la communauté noire à l’aube du 20ème siècle. En 2015 aux États-Unis, les noirs sont encore sous le coup de nombreuses morts impliquant les méthodes de la police (Eric Garner, Michael Brown, Laquan McDonald, Walter Scott, Freddie Gray etc.). Les incidents continueront avec des affaires comme celles de Alton Sterling ou encore de Philandro Castile. C’est donc dans ce contexte que Sly5thAve a travaillé l’album. Le choix de Dr Dre lui paraissait évidente puisqu’il déclarait que « Le travail de Dr. Dre s’est adressé très tôt aux personnes ignorées et oubliées, ces personnes invisibles en Amérique. L’œuvre parle de ce qui se passe aujourd’hui aux États-Unis, de ce qui se passait autrefois, comme un cycle sans fin ».

Coté son, il ne s’est pas contenté de faire le minimum requis. Non, dans ce disque, le multi-instrumentiste a véritablement réorchestré les morceaux pour pratiquement en faire des nouveaux tout en gardant la pulpe originelle. C’est une réinterprétation jazz, 200% organique avec cordes, cuivres et tout le reste. Cela explique sans doute les deux ans de travail pour pondre plus de 20 titres dont les interludes sont aussi dignes d’intérêt. Un travail d’orfèvre provenant d’un artiste plutôt coutumier de l’exercice puisqu’il avait déjà revisité les Headhunters, Lauryn Hill, Frank Ocean et d’autres.

 

 

Une long délai de délivrance du disque qui s’explique aussi par les invités dont Sly5thAve a voulu la présence physique pour enregistrer. Lui qui a accompagné d’innombrables artistes prestigieux (Prince, Janelle Monae ou encore Stevie Wonder) n’a sûrement pas eu du mal à choper ses featurings tant il a dû les croiser sur la route et grâce à un projet ambitieux. La liste des invités est classieuse et assez hétéroclite pour la réussite de l’œuvre : le pianiste et arrangeur Jesse Fischer, l’organiste Cory Henry, le claviériste Mark De Clive Lowe, le violoniste Zach Brock, les guitaristes Matthias Loescher, Paul Wison, Patrick Bailey (de Breakestra) et Brad Allen Williams, les chanteuses Melissa McMillan et Jimetta rose, le batteur Robert Searight, le DJ Center, et enfin le producteur et musicien Quantic. C’est peut-être d’ailleurs la connexion avec ce dernier qui a favorisé la parution du disque sur le label de Brighton Tru Thoughts.

Un peu à l’image d’un El Michels Affair (qui lui avait repris le Wu Tang Clan), Sly5thAve est un de ceux qui savent retranscrire en instrumental la force d’œuvres hip hop sans jamais nuire aux versions originales. Superbe !

 

 

L’album « The Invisible Man : An Orchestral Tribute To Dr Dre » est disponible sur le Bandcamp de Sly5thAve.

 

 

SLY5THAVE REVISITE MAGISTRALEMENT DR DRE

TRACKLISTING :

01. Shiznit (feat. Jesse Fischer)
02. California Love (feat. Corry Henry)
03. Drelude For Woo (feat. Mark de Clive Lowe)
04. Forgot About Dre
05. Interlude #2 (feat. Zach Brock)
06. No Diggity (feat. Sydney Driver)
07. The Jam (feat. Matthias « Pedals » Loescher)
08. Who Am I (feat. Paul Wilson)
09. The Jam Part II (feat. Paul Wilson)
10. I’d Rather Be With You (feat. Melissa McMillan)
11. Curtis (feat. Patrick Bailey)
12. Still D.R.E.
13. The Jam Part III
14. My Name Is (feat. Robert « Sput » Searight)
15. Interlude #3 (feat. DJ Center)
16. Guilty Conscience
17. Interlude #4
18. Nuttin’ But A « G » Thang (feat. Brad Allen Williams)
19. Let Me Ride (feat. Jimetta Rose)
20. Interlude #5
21. The Edge (feat. Quantic)
22. Next Episode
23. Peace

Tru Thoughts – Novembre 2017

 

 

Share This