Un peu en-dessous et un peu au-dessus de l’Équateur, c’est généralement de là que Souljazz Orchestra donne de ses nouvelles, puisant son inspiration entre Caraïbes, Afrique et Amérique du Sud, ce n’est qu’en retournant dans son Canada natal qu’il se recharge en funk et en soul. Reggae, jazz acoustique, tropical suant, afrobeat, soucousse, le brassage musical a toujours été la norme, chaque album se teintant d’une couleur différente. Cette fois, celle des synthés et boîtes à rythmes venus des 80’s. Oui, vous avez bien lu : 80’s.


Car c’est bien le disco-boogie qui vient colorer les ciels. Un disco-boogie radical, mat et brutal où programmations en doses homéopathiques, modulations à la Moroder et synthés moins vintage que le Fender ou le clavinet viennent côtoyer la puissante sections cuivres à trois sax, les claviers omnipotents et la batterie tout-terrain.


Furieusement dansant et analogique, SJO parvient à sophistiquer sa saleté sans céder à la tentation de passer le groove au lustrant et à la peau de chamois. 
Avec toujours ce petit message politique qui passe tranquillement dans un cerveau qui voyage alors que, depuis le départ, les pieds ont pris le contrôle des opérations.

 

 

THE SOULJAZZ ORCHESTRA : UNDER BURNING SKIES

TRACKLISTING :

01. Dog Eat Dog
02. Lufunki
03. Is Yeeliyel
04. Oublier Pour Un Jour
05. Under Burning Skies
06. Holla Holla
07. Adawe Boogie
08. Sorrow Fly Away
09. Tambour à Deux Peaux
10. Aduna Jarul Naawo

Strut Records – Octobre 2017

 

 

Share This