Ça faisait un bon moment qu’on s’était lassé des pitreries de Tyler The Creator. Son attitude de gamin décérébré et ses habituelles saillis homophobes et misogynes y sont sûrement pour quelque chose (cela lui avait valu un bannissement en Angleterre en 2015). Mais au delà de ça, on a l’impression que ses frasques avaient pris le dessus sur ce qui doit compter le plus : la musique. Mais que ce mec est talentueux et surtout hyper créatif. Sa vision graphique et ses choix d’instrumentation en témoignent. Mais chez Odd Future, n’est pas Frank Ocean qui veut…

Notre lassitude nous avait poussé à « ignorer » son précédent album « Cherry Bomb » il y a deux ans. Quand on a vu passer l’info sur le nouvel opus « Flower Boy », on ne s’était pas donné la peine de cligner des yeux. Mais quand on a vu le clip de « Who Dat Boy » il y a quelques semaines, on s’est dit que finalement, on devrait y jeter une oreille.

 

« FLOWER BOY » : TYLER THE CREATOR S’INTÉRESSE À NOUVEAU À SA MUSIQUE (ET NOUS AUSSI)

Tyler The Creator s’est toujours défendu d’être homophobe, prétextant que le mot « faggot » (« pédé ») largement employé avant son histoire de visa avec l’Angleterre, n’était utilisé pour décrire quelque chose de merdique. Force est de constater que depuis, il ne l’utilise plus systématiqement. L’année dernière, il avait l’air d’avoir été touché par la tribune de son pote Frank Ocean contre l’homophobie. Si on vous rappelle tout cela c’est que tous ces événements ont peut être eu un impact sur le choix du titre de l’album. En effet, « Flower Boy » semblerait décrire le rappeur de Los Angeles, conscient d’avoir une attitude, un mode de pensée et des fringues entre deux. Pas assez rappeur avec ses fringues colorées, pas assez gay avec ses lyrics crus. Cependant, il reste un artiste subversif à souhait et rajoute dans le nom complet de l’opus un « Cum Fuck… » qui vient contraster avec « Flower Boy ». Bref, Tyler reste dans le dirty mais commence à glisser de l’autre coté.

Ce contraste, on l’a dans le clip de « Who Dat Boy » dans lequel il se fait greffer (par A$ap Rocky qui joue les chirurgien) un nouveau visage suite à un accident qui l’a défiguré. L’idée est macabre mais le second degré est présent car le visage en question est celui d’un blanc et l’environnement visuel est toujours si coloré. Petite cerise sur le gâteau à la fin de la vidéo, on a droit à une minute de RnB sous les arbres à fleurs.

 

 

Cet outro de « Who Dat Boy » n’est autre que le refrain de « 911 / Mr Lonely » qui bénéficie de la participation de Frank Ocean et de Steve Lacy, le guitariste du groupe The Internet. Tout de suite, avec l’apport des deux invités, l’ambiance se fait plus douce avec un clin d’œil au « You Blow My Mind » de Blackstreet.

 

 

L’ambiance est tout aussi détendu sur « Boredom » où Tyler convie la Norvégienne Anna of the North, Corinne Bailey Rae et Rex Orange County. Un quatuor réuni autour du feu pour faire l’éloge de l’ennui (et sûrement la solitude). On ne sait pas si c’est l’occasion pour le leader de Odd Futur de décrire ce qu’il ressent entre deux délires (pas beaucoup de place pourtant) mais celui-ci s’écoute gentillement.

 

 

Les featurings sont nombreux encore une fois. C’est peut être parce qu’on est fan de Frank Ocean mais tous les morceaux où il apparait sont réussis. Cela se confirme que « Where This Flower Blooms » (l’une des deux participations du chanteur).

 

Si la plupart des titres ont un traité plutôt mélodique (« Sometimes », la ballade rock « Garden Shed » avec Estelle ou encore « See You Again » avec Kali Uchis), Tyler THe Creator nous pond quelques morceaux un peu plus vénères comme « I Ain’t Got Time » aux accents presque krump et avec le sample de Herbie Hancock (utilisé sur le « Groove Is In The Air » de Deee Lite).

 

 

Avec ce bon album qui semble plus équilibré que les précédents, Tyler The Creator passe un cap et on peut considérer qu’il s’intéresse à nouveau à la musique (le mec est un homme sandwich pour sa marque de fringue « Golf »). Il serait présomptueux de qualifier « Flower Boy » d’album de la maturité mais il serait quand même proche de la rédemption. Bref, nul doute que Tyler restera Tyler encore un moment mais il aura réussi à retenir notre attention cette fois-ci.

 

L’album « Scum Fuck Flower Boy » est disponible sur iTunes.

 

 

« FLOWER BOY » : TYLER THE CREATOR S’INTÉRESSE À NOUVEAU À SA MUSIQUE (ET NOUS AUSSI)

TRACKLISTING :

01. Foreword (feat. Can & Rex Orange County)
02. Where Is The Flower Blooms (feat. Frank Ocean)
03. Sometimes…
04. See You Again (feat. Kali Uchis)
05. Who Dat Boy (feat. A$ap Rocky)
06. Pothole (feat. Jaden Smith)
07. Garden Shed (feat. Estelle)
08. Boredom (feat. Anna of the North , Corinne Bailey Rae & Rex Orange County)
09. I Ain’t Got Time !
10. 911 / Mr Lonely (feat. Frank Ocean & Steve Lacy)
11. Droppin’ Seeds (feat. Lil Wayne)
12. November
13. Glitter
14. Enjoy Right Now

Columbia – Juillet 2017

 

 

Share This