Un matin frais mais ensoleillé dans les alentours de Caen, Fulgeance termine une petite ballade quand il est attiré par une porte entrouverte au fond d’une ruelle sombre. Dans la pièce où il pénètre, éclairée à moitié par les rayons de fin de matinée, des meubles tous recouverts de vieux draps. Après un bref moment d’hésitation, il soulève le premier provoquant l’envol d’une poussière accumulée depuis des lustres. C’est un vieux clavier qui se révèle à lui, un de ceux de temps anciens de la musique. Fulgeance retire alors les autres draps un à un pour découvrir d’autres instruments anciens. Une véritable caverne d’Ali Baba. Le projet « Analogique » était né…

 

« ANALOGIQUE » : LA LIBRAIRIE MUSICALE DE FULGEANCE

 

Bon c’est comme ça qu’on aurait imaginé l’histoire du dernier album du fondateur du label Musique Large mais il n’en est rien. Dans sa course effrénée de production, Fulgeance nous propose aujourd’hui quelque chose d’assez différents du future beats dont il devenu l’un des chantres en France. « Analogique » est en effet un hommage aux librairies musicales des années 70 et 80. Plus précisément un hommage à des musiciens comme le batteur et pianiste Brian Bennett, qui au delà d’avoir été le batteur des Shadows, s’était rendu célèbre grâce à des solos de batteries enregistrés, et le compositeur Alan Hawkshaw qui travailla notamment pour KPM.

D’abord musicien, le caennais a toujours travaillé avec des séquenceurs et des boites à rythmes dans sa carrière de beatmaker. La réalisation de sa propre librairie a toujours trotté dans sa tête et avec « Analogique », il n’a fait que rendre concret ce qui pourrait être son rêve de toujours. Plus inattendu, le déclic d’un tel projet fût peut-être aussi la BO de la série « Stranger Things » dont il n’a cessé de dire du bien depuis la première saison.

Et puis aux envies se mêlent les moyens techniques. Fulgeance parle d’un studio Orange sur les photos de teasing. On ne sait pas si c’est là bas où il a trouvé la liste des instruments qui donnerait des frissons à tout musicien qui se respecte (Studio Electronic SE1, Yamaha TX81Z, MXR Drum Machine, MicroKorg, KORG Poly 61, ARP Axxe et RYAN Space Echo, rien que ça…), mais ça ressemble bien à la fameuse caverne d’Ali Baba de notre imagination.

Coté prestation, le producteur s’est également lancé dans un exercice d’improvisation, laissant les morceaux se construire pratiquement en one shot. De plus, Fulgeance a prit le partie de laisser les petites imperfections qui donne un grain unique. Démarche intéressante quand on connait sa minutie habituelle.

Par définition, « Analogique » ne sera pas pour toutes les oreilles. Le travail entreprit n’est autre que celui d’un artiste voulant élargir son champs d’investigation, lui qui n’a plus rien à prouver si ce n’est à lui même.

 

L’album « Analogique » est disponible sur le Bandcamp de Musique Large.

 

 

« ANALOGIQUE » : LA LIBRAIRIE MUSICALE DE FULGEANCE

TRACKLISTING :

01. Plancton
02. Tony
03. Optique
04. John
05. Rock
06. Stonefish
07. Stains
08. Logique

Musique Large – Juillet 2017

 

Share This