Depuis quelques temps, la culture hip hop a régulièrement trouvé une place sur les bancs universitaires. Certains en ont fait un sujet de doctorat, souvent sur un point de vu local, appuyant généralement sur l’aspect social et économique de la chose.

A.D. Carson, étudiant à l’université de Clemson en Caroline du sud, est allé encore plus loin en soutenant sa thèse via la réalisation d’un album de rap complet. Passionné de musique, d’écriture et de poésie, il ne pensait pas faire autrement pour illustrer ses travaux sur l’identité, la justice, la citoyenneté et le langage. La thèse posant la question de savoir si toutes les voix se font entendre de la même manière (elle pose aussi la question de la force et l’impact d’une voix noire identifiée) ne pouvait se faire entendre que par le son et non par l’écrit. Sans provocation aucune mais avec des prises de positions claires, les paroles sont parfois rudes mais cela fait partie de l’exercice.

C’est dans son petit appartement près du campus qu’il a entreprit le projet à l’aide de deux de ses amis d’enfance : Blake E. Wallace and Marcus Fitzgerald. La mise en place et le travail a aussi été facilité par le programme universitaire dans lequel Carson est inscrit. Il a pu notamment utiliser les logiciels de création musicale mis à disposition gratuitement à tous les étudiants de l’université. Pour le reste, l’étudiant et producteur s’est appuyé sur le soutien du Directeur du programme, de son comité de thèse (dont l’une des membres est certaine qu’un jour, un rappeur sera Prix Nobel comme l’a été Bob Dylan cette année) et surtout d’un de ses profs : Chenjerai Kumanyika, qui fût autrefois l’un des membres du groupe The Spooks.

Habitué aux réseaux sociaux, A.D. Carson a tout naturellement partagé plusieurs des 34 tracks de l’album « Owning My Masters: The Rhetorics of Rhymes and Revolutions » sur la toile et vous pouvez retrouver l’ensemble des pistes ci-dessous et les télécharger gratuitement.

Pour ce qui est de la thèse, l’étudiant l’a soutenu au début du mois février et on attend le résultat.

 

 

 

Share This