Ce futur apocalyptique, annoncé pour l’an 2000 et quelques par les films en VHS des années 80 a donc fini par arriver…

Paris a sombré dans le chaos, une des ses stations de métro dédalesque est devenue une ville à elle seule, l’unique loi en vigueur est celle du plus fort et les plaques de police ont autant de valeur qu’un ticket d’Euromillions perdant. La bande son de ce cauchemar urbain rétro-futuriste ne pouvait donc qu’être sombre et oppressante. Les beats lourds, les synthés lâcheurs de nappes glaçantes, de modulations anxiogènes ou de poignées de notes répétées robotiquement.  Mélodies désenchantées et vrombissements souterrains rappellent que l’humanité a quitté les lieux. Épargné par le chaos, le matos vintage est resté la seule source musicale exploitable, les disques étant devenus denrées rare, le concept de sampling est une idée d’un autre siècle.

Malgré cela le groove a survécu, meilleur stimulant quand vient le moment d’une poursuite ou d’une bagarre, lueur d’espoir au bout du tunnel quand retentit le le générique de fin.

 

YANN KORNOWICZ : CHAOS IN CHATELET (BEATSQUEEZE RECORDS – 2016)

 

TRACKLISTING

01. Opening song
02. The undercity sound
03. The dragon peep show club
04. Laura
05. Looking at the dying sun
06. The lost station
07. The chase in the gost train
08. The psychopomp march
09. Flashback
10. The trees of light
11. The final act
12. End credits

Share This