Aussi à l’aise à tenir la basse de Versus qu’au poste de beatmaker qui découpe, cadence et loope avec un sens du groove prononcé, Lawkyz se retranche derrière sa MPC pour un six titres prétextes à autant de collaborations voire plus. Hip hop orienté soul-jazz, le Waxidermist n’empaille pas les vinyles pour les figer dans une collection mais les en sort afin de leur redonner vie, introduisant dans ses rythmiques des instruments live.

Injectés au cœur de la matrice, les flûtes, percu, saxo, basse et contrebasse slaloment entre rappers et chanteuses, ajoutant quelques degrés à une production déjà bien chaleureuse. Sortant l’ensemble d’un son trop machines-sampling, elles permettent surtout à un titre comme le définitivement soul Come Close et son ambiance « générique de James Bond », de s’élever avec une grâce insolente dans un EP où, pourtant, rien n’est à jeter.

 

 

LAWKYZ : THE WAXIDERMIST
(Sound Culture – 2015)

LAWKYZ EST THE WAXIDERMIST

 

Share This