Histoire de se compliquer un peu la tâche, les anglais de Jazz Jousters se sont mis en tête de réaliser leurs albums en délimitant géographiquement leur zone de sampling. Après le Japon et le Brésil, ce sont les vinyles Italiens qui les voient débarquer scalpel au vent avec le but clair et précis de les détailler en boucles.

Ne pratiquant que l’art instrumental, les « double J » usent du jazz, de la soul et des B.O. de La Botte pour installer une histoire noire. Les Calabrais débarquent dans le New-York des 90’s avec leurs mauvaises manières, décidés à braquer les MPC, briser les bras des platines réticentes, et tirer quelques juteux profits du marché du sample. Les coups de pression se mettent en anglais et mâchoires serrées, les beats sont lourds et les rues sombres.

Rendez-vous cette nuit dans la ruelle derrière le club de jazz. Pour une promenade nocturne sur les docks…

 

 

THE JAZZ JOUSTERS : ITALY
(2015)

THE JAZZ JOUSTERS : WIZE GUYS

 

Share This