Revenus sur la terre ferme après les épopées voyageuses de leur précédent album Quest Under Capricorn, les Shaolins Afronauts remettent le paquet avec un double album dont l’ambition n’est plus de faire souffler un vent épique à une armée de musiciens jouant la partition.

Résolument tourné vers l’afrobeat et l’afrofunk à percussions, le premier round dispense sans mollir des grooves violents, prétextes à toutes les embardées sous forme de solos de cuivres ou de guitares. Des titres qui tonnent des rues de Lagos aux salles obscures d’Accra en passant par les clubs surchauffés où l’on s’entasse pour venir subir le choc frontal du live. Orienté plein jazz, contemplatif, méditatif, complexe et tortueux, le second round articulé en suites s’adresse directement au cerveau, y instillant des visions mystiques, en fouillant chaque recoin pour y débusquer une émotion enfouie, lui révélant sa capacité à créer des images avec pour seule matière des sons.

Avec leurs vibrations africaines lancées depuis l’Australie, les Afronauts s’affichent sur deux facettes musicales qui au final n’en font qu’une : celle d’un groupe qui à chaque sortie monte en gamme.

 

 

THE SHAOLIN AFRONAUTS : FOLLOW THE PATH
(Freestyle Records – 2014)

THE SHAOLIN AFRONAUTS : AFRO FROM AUSTRALIA

 

Share This